Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique   Mar 9 Déc - 11:41

Yes my dear. Il reste quelques traces de l'occupation anglaise dont un certain flegme détaché et un classicisme un peu désuet de la population bordelaise.
Merci pour la suggestion de Dug, je m'en servirai la prochaine fois. Dog, pas question, car je déteste les chiens.
L'autre Duga était en fait un artiste qui privilégiait parfois la beauté du geste au détriment de l'efficacité, ce qui lui valut aussi le surnom de Dugachis. 20 ans plus tôt, à l'époque où le foot était plus romantique, il aurait peut-être fait une autre carrière.
Côté philo, je ne l'ai jamais étudiée non plus. Grâce à Tivi et Doudou sur le forum de T..a, je me suis rendu compte qu'on ne pouvait pas convenablement éviter cette discipline. Depuis, je tends un peu plus l'oreille quand quelqu'un en parle à la radio et je lis les articles du Monde qui en parlent. Mais je n'ai jamais rien lu dans le texte.
Mais sur un forum, si on ne devait parler que de ce que l'on connait par coeur, il n'y aurait pas beaucoup d'échanges. Déja que...
Alors n'hésites pas à te mêler à nous.
Déjà, je peux te dire que le libre arbitre n'est pas un individu habillé en noir, le sifflet à la bouche et à qui on vient d'enlever les menottes. Grâce à l'Equipe, je peux aussi causer philo.

Duga
Dug


Dernière édition par Duga le Mar 9 Déc - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: une solution qui "arrange tout le monde"?   Mar 9 Déc - 12:06

Duga a écrit:

Je mets à part Spinoza et son "astuce" qui consiste à mélanger dieu et nature ce qui fait à la fois plaisir à tout le monde et à personne en même temps et lui permet surtout d'échapper à toutes les menaces religieuses qui régnaient en son temps.

Duga
Ciel des idées impures


Ho! que non!
Spinoza a failli être assassiné à coup de couteau, il y a échappé de peu.
En revanche il a été "excommunié" de la communauté juive de hollande,
les juifs de la communauté avait l'obligation de ne plus s'adresser à lui,
de ne plus lui parler, de s'abstenir de tout contact avec lui!
Ce n'est pas rien...

L'Ethique n'est paru qu'aprés sa mort car il savait bien que c'était une bombe.

Son "panthéisme" n'est pas une solution qui "arrange tout le monde",
en tout cas pas à l'époque.
Jeter aux orties la Bible, le Dieu créateur et juge,
ça n'a pas vraiment plu à tout le monde....

Sur le libre arbitre, je prend un peu de temps pour répondre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique   Mer 10 Déc - 1:01

OK, Dug !
Et je n'aime pas trop les chiens, je leur préfère les chats. Mon libre arbitre influencé par une agression canine. Aussi je f'rai des réflexion du côté des brèves comptoir, question philo.

Je crois que nos choix sont tellement déterminés par l'éducation qu'on a reçu, dans le milieu où on évolue ensuite.
On a cette impression de choix, mais en fait, on agit par instinct grégaire, pour se conforter et s'insérer dans le milieu où l'on évolue.
Alors bien sûr, on a une p'tite marge, mais si étroite et on appelle cela notre liberté

En ce sens je trouve que Bourdieu n'avait pas tort, alors bien sûr peut-être le concept de classe et sa culture de classe semble peut-être dépassé, à l'heure du Moi ! Mais bon pas si sûre.

Je suis hors sujet ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique   Mer 10 Déc - 14:37

Bah, c'est marrant... cette histoire de liberté est abordée
dans les 2 bouquins (la fille sans qualité - il faut qu'on parle de kevin) , de façon bien différente... C'est cette (absence de ?)
liberté qui pourrait expliquer la violence des djeuns de milieux aisés.
La destruction -ou le jeu- étant la façon la plus simple de se sentir maître de soi.

Je suis encore plus Hors Sujet, et j'assume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique   Mer 10 Déc - 14:49

@ Doudourou
Spinoza était un gros bras du PS ? Est-il à l'origine du Panpanthéisme ?

@ Beabab et HLC
Le thème du Libre arbitre, du déterminisme sont tellement universels, tellement englobants, tellement permanents que le hors sujet est quasiment impossible.
Et ce qu'en pense le "sujet beabab" est d'un apport aussi intéressant et complémentaire que toutes les approches théoriques possibles. Le libre arbitre relève autant de l'intime ressenti personnel que d'une thèse philosophique.

Duga
Mauvais sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La culture c'est quoi : la réponse du secrétaire d'Etat à la Fonction publique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: Débats :: ça me trotte dans la tête-
Sauter vers: