Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi êtes-vous pauvres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Lun 29 Déc - 12:16

Doudourou, il n'y a pas de "pensée edgardienne", rien que du très connu, juste "ce qui se murmure aux tables des bars, derrière la porte close des chambres à coucher". (je crois bien que j'avais recommandé cette lecture à GDS au moment de sa parution, bien avant tout le tapage actuel - je précise que je ne souhaite pas en parler plus que ça)

Quant au Lexique de Colson il se trouve que je l'ai, trouvé par hasard dans une grande librairie parisienne il y a deux-trois ans. Il est plutôt bien foutu, son auteur le qualifie lui-même de "provisoire", c'est assez sympa... je l'avais un peu oublié je dois dire, et du coup je m'y suis remis. Merci pour le lien vers l'émission, j'irai y écouter voir...

Dans la pratique, d'après ce qui précède et puis parce qu'on se connait quand même pas mal, tu as facilement pu deviner qu'il ne peut s'agir, pour l'instant, que de faire de la politique à distance de l'État (voilà pourquoi je ne peux pas trop m'étendre, je répète c'est pas pour jouer les méchants, c'est comme ça c'est tout)...

Les actions du DAL, comme celle des Quichottes, ont évidemment l'intérêt d'attirer l'attention de l'opinion publique sur le mal-logement (comme on dit pudiquement quand il s'agit souvent de non-logement tout court).

Je suis bien entendu à fond pour les réquisitions et l'occupation et la transformation en lieux de vie de tous les espaces inoccupés, abandonnés à la spéculation etc. (de préférence des bâtiments de l'Etat ou de grosses sociétés bien sûr)... Après, il y a plusieurs façons de faire. Par exemple je trouve très discutable la technique qui consiste à mettre les plus fragiles en première ligne (il faut quand même savoir que femmes et gamins sont souvent bousculés, parfois matraqués), comme le fait le Dal. Ceci dit, vu l'acharnement dont ils font l'objet (très grosse amende quand même, pour l'exemple) ils me sont presque devenus sympathiques, à force...


Dernière édition par edgar le Lun 29 Déc - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Lun 29 Déc - 12:25

Ah, qui dit Dal dit Dalo (Droit au logement opposable): voilà bien un exemple flagrant de contradiction, où l'État se voit contraint (sur le papier) de prendre en charge celles et ceux qu'il a lui-même (en partie non négligeable) contribué à déposséder, à jeter à la rue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Lun 29 Déc - 13:37

Bien sûr que je le sais doudou, t'en fais pas.
Cela dit, je ne vois pas ce en quoi ma phrase avait quoique que ce soit d'approbateur envers le capitalisme. C'était un constat, pas une validation. Mais peu importe, l'important est ailleurs.
Petit fils d'un charron et d'un balayeur, fils d'instit et marié à une fille de la DAS, pas une promo en 40 ans de carrière, tu n'imagines pas que j'ai "changé de monde" quand même. Je sais qui je suis et d'où je viens. Mais je ne vais pas forcément là où tout le monde va par esprit de caste ou par conformisme de classe.
Et si je tape autant sur les socialistes (du PS, pas les vrais), c'est parce que je considère que ce sont eux les véritables traîtres à notre cause. Pas la droite. La droite, ce sont des enfoirés qui mènent une politique d'enfoirés. Où est le problème ?
Si on a été les chercher, les rechercher et les re-rechercher, c'est que le problème est ailleurs. C'est que les gugusses du PS, PC etc… n'ont jamais été foutus de s'insérer correctement dans le monde (au sens mondial) tel qu'il est et de faire bouger les lignes. Ce ne sont pas les occasions qui leur ont manqué. C'est l'impuissance mariée à la bêtise. Et ils en apportent des preuves tous les jours. Sortis des réunions bavardes, des formules creuses, des colloques fumeux, du catalogue des commisérations tire-larmes, rien, que dalle, peau de z….S'il y a un bug dans le capitalisme, il y en a un énorme dans le socialisme de parti.
Avant de jouer le rôle flatteur de Père Noël redistributeur de richesses, ces richesses, il faut les créer. Et pour les créer, il faut notamment bosser. Et pas voter cette foutue du loi des 35 heures dont l'histoire retiendra qu'elle a été un crime économique (et un moyen facile de prendre le pouvoir).
Nous sommes en GUERRE, doudou, en GUERRE contre le monde et le monde est en guerre contre nous. Est-ce qu'en 39, les résistants arrêtaient de tirer sur l'ennemi à 16h42 parce qu'ils avaient atteint leur quota d'heures ?
Sur BFM, il y a une émission consacrée aux jeunes entreprises et aux jeunes entrepreneurs (tu sais, ceux qui crée des richesses). Tous, doudou, tu entends bien tous, avouent avoir bossé comme des fous et continué à le faire sans relâche. Et il n'y a pas toujours besoin de diplômes, de piston ou de fortune personnelle pour réussir. Et la féodalité est loin de tout ça.
Ce que je reproche à ces partis, c'est d'avoir installé durablement l'idée qu'on pouvait en avoir plus en en faisant moins. C'est au moins aussi con que la théorie de sarko.
Et toi doudou, ne me dis pas que tu ne bosses que 35 heures par orthodoxie idéologique ?
Bien sûr, il y a toujours ce fantasme consistant à piquer le pognon de ceux qui en ont trop (yen a) pour le redistribuer à ceux qui en ont pas assez (yen a trop, je suis d'accord). Je recherche depuis longtemps une étude que j'avais lue et jamais retrouvé malheureusement. Cette étude disait que si on prenait toutes, absolument toutes les richesses de France et qu'on les redistribuait sous forme de salaire sur la base de 4500 euros mensuels pour un couple avec 2 enfants, on tiendrait….11 mois, avant d'être ruinés. Bien sûr, cette étude est nulle, comme tout ce qui est excessif mais elle a quand même quelque chose de significatif sur la limite de crédibilité de certains raisonnements.
Quant aux logements sociaux, Jospin en a fait 20 000 par an en moyenne à une époque ou il y avait du pognon. La droite 40 000.
Cela dit, au risque d'être qualifié de philantrope navré et opportuniste, je pense aussi que le problème des sans abri est un drame national, connu au moins depuis 1954, et qui n'a jamais été pris à bras le corps à la hauteur qui convient. J'attends toujours qu'un journaliste de gauche patenté, un Domorand ou un Moatti, prenne entre 4 yeux la très fervente Boutin et lui demande comment il se fait qu'on n'est pas foutu de construire des abris dignes de ce nom pour les sans-abris, sans jamais la lâcher tant qu'elle n'a pas répondu à la question avec un minimum de vérité. La même question pourrait aussi être posée à Jospin ou Delanoé ou… tous ceux qui crient au scandale et qui auraient pu le faire et ne l'ont pas fait non plus
Car si jamais ils l'invitent, ils lui demanderont plus sûrement si elle s'entend bien avec Fadela, si elle compte faire partie du nouveau gouvernement, ce qu'elle pense de la grossesse de Dati, si elle est copine avec les autres femmes du gouvernement…, bref des questions qui n'intéressent que le microcosme journalistique parisien et dont tout le reste du monde se fout absolument. Parce que dans ce domaine, la presse volontiers dénonciatrice, nous informe plus sur les vacances de sarko que sur l'infortune des sans-abri et la lâcheté des hommes politiques de tous bords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Lun 29 Déc - 17:31

Boutin est un désastre ambulant, bien entendu elle a encore ressorti le refrain du SDF-qui-veut-pas-se-laisser-aider, Sarko aussi, et les autres avant eux, comme tous les ans.

Dans la pratique voilà pourquoi il est souhaitable que les gens se prennent en main, ouvrent eux-mêmes les lieux, les tiennent seuls... le plus loin possible des caméras... alors bien sûr comme c'est pas si facile quand même (mais pas trop compliqué non plus), pourquoi pas demander un coup de main à d'autres plus expérimentés? mais il y a pas que le Dal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Lun 29 Déc - 19:05

C'est sûr que Boutin est un désastre.
Mais depuis le coup de gueule de l'abbé Pierre, tous les ministres du logement sont des désastres, tous sans exception. Tous autant qu'ils sont. De droite, de gauche, du haut, du bas. Heureusement qu'il y a eu des ministres des sports qui ont construit des gymnases qu'on appelle provisoirement et hypocritement Centres d'accueil, avec la bénédiction des médias d'ailleurs.
On peut éventuellement ne pas en vouloir à un ministre de l'économie de ne pas voir arriver un krach boursier, encore que... Mais un ministre du logement sait bien que tous les ans il va y avoir un hiver et que chaque hiver il gèle. Je suis sûr de ne pas me tromper en disant que depuis l'hiver 54, il y a eu très exactement 54 hivers, 54 coups de gelées et 54 fois des morts de sans abris. Et depuis 54 ans, la veille de la première gelée de chaque hiver, les journalistes annoncent qu'il va falloir se préoccuper du sort des sans abris et envoient un stagiaire interviewer un clochard. Et dès que les gelées disparaissent, pfuiit, plus de problèmes, on n'en parle plus et on nous pompe l'air avec un prochain remaniement ou je ne sais quelle connerie qui passionne les journalistes et eux seuls.
Alors ??? Pourquoi on fait tout SAUF des logements pour sans abris ? Pourquoi on fait des Arche de la Défense, des musées des arts premiers, des Centre Pompidou et des BNF que personne n'a demandé ou presque et ne fait-on pas des vrais centres d'accueil ? Qui dit non depuis 54 ans ?
Pourquoi les journalistes de tout bord, les pseudo charognards à la Demorand, Moatti, Weill et consorts, ne posent jamais cette question : QUI DIT NON ? COMMENT ILS S'APPELLENT CEUX QU'ON DIT NON DEPUIS 54 ?
Si quelqu'un a la réponse, avec des preuves bien sûr, ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Mar 30 Déc - 0:12

Duga a écrit:
QUI DIT NON ? COMMENT ILS S'APPELLENT CEUX QU'ON DIT NON DEPUIS 54 ?
Si quelqu'un a la réponse, avec des preuves bien sûr, ça m'intéresse.

Il me semble que la réponse coule de sources :
ce sont les maires et les élus en général,
qui, avec la grande masse des électeurs derrière eux,
préfèrent que se construisent près de chez eux des arches de la défense et des quartiers d'affaires, et des Carroufs, et des crèches et des écoles (encore que que...) plutôt que des logements sociaux lieux engendrant guère de retombées économiques, des lieux qui font un peu peur, et des lieux qui nous mettent le nez dedans.
Tu ne crois pas que c'est un peu ça, Duga?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Mar 30 Déc - 0:26

edgar a écrit:
Doudourou, il n'y a pas de "pensée edgardienne", rien que du très connu, juste "ce qui se murmure aux tables des bars, derrière la porte close des chambres à coucher". (je crois bien que j'avais recommandé cette lecture à GDS au moment de sa parution, bien avant tout le tapage actuel - je précise que je ne souhaite pas en parler plus que ça)

oui, oui, je sais bien qu'il n'y en a pas.
Même si je vois un peu de quoi il retourne.
En tous les cas, je te lis toujours avec intêret.

edgar a écrit:
Quant au Lexique de Colson il se trouve que je l'ai, trouvé par hasard dans une grande librairie parisienne il y a deux-trois ans. Il est plutôt bien foutu, son auteur le qualifie lui-même de "provisoire", c'est assez sympa... je l'avais un peu oublié je dois dire, et du coup je m'y suis remis. Merci pour le lien vers l'émission, j'irai y écouter voir...

Oui, j'ai eu envie de le lire aussi.
En plus c'est en poche.
Et il y est même pas mal question de Deleuze!

edgar a écrit:
Dans la pratique, d'après ce qui précède et puis parce qu'on se connait quand même pas mal, tu as facilement pu deviner qu'il ne peut s'agir, pour l'instant, que de faire de la politique à distance de l'État (voilà pourquoi je ne peux pas trop m'étendre, je répète c'est pas pour jouer les méchants, c'est comme ça c'est tout)...

Reçu 5/5.
C'est vrai que c'est une habitude déplorable que les médias prétendent parler de politique en ne parlant que des bisbilles dans les partis ou au gouvernement.
La politique c'est infiniment plus vaste et dense que cela.

C'est ce que pointe Duga aussi.


edgar a écrit:
Je suis bien entendu à fond pour les réquisitions et l'occupation et la transformation en lieux de vie de tous les espaces inoccupés, abandonnés à la spéculation etc. (de préférence des bâtiments de l'Etat ou de grosses sociétés bien sûr)... Après, il y a plusieurs façons de faire. Par exemple je trouve très discutable la technique qui consiste à mettre les plus fragiles en première ligne (il faut quand même savoir que femmes et gamins sont souvent bousculés, parfois matraqués), comme le fait le Dal.

Je trouve cela assez discutable aussi.
Mais c'est de là que vient le fameux effet médiatique,
qui fait de belles images pour le télé,
qui fait qu'"on en cause".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Mar 30 Déc - 13:08

Duga a écrit:
Nous sommes en GUERRE, doudou, en GUERRE contre le monde et le monde est en guerre contre nous.

Mazette! si c'est moi qu'avait balancé ça, on aurait dit (ou l'aurait pensé) "il exagère quand même", tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Mer 31 Déc - 1:51

Duga a écrit:
Bien sûr que je le sais doudou, t'en fais pas..

Duga, je voulais prendre un peu de temps pour te répondre.

Tu dis :
"je ne vois pas ce en quoi ma phrase avait quoique que ce soit d'approbateur envers le capitalisme",
pour continuer ensuite sur un argumentaire très pro-libéral,
ou considérant du moins le capitalisme libéral comme une donnée inébranlable.

Tu nous redis que nous sommes en guerre.
Une guerre dure,
une guerre longue.
Contre qui?
Contre un ennemi nombreux, flou et multiforme.
Nous sommes - ou serions -
tous pris dans une guerre que nul ne gagnera jamais,
si ce n'est un maigre lot de profiteurs de guerre.
Tous les autres, toi comme moi,
comme d'autres,
comme une multitude d'autres,
ne sommes qu'une chair à canon disponible et corvéable à merci,
qui ne peut espérer que de passer à travers la mitraille,
qui ne peut espérer que de rester debout,
pas trop estropier à la fin d'une bataille,
bataille que nos enfants et petits enfants continuerons à mener après nous...

Tout déserteurs sera fusillé ou mourra dans la tranchée.

Quel sens cela a?
À quoi bon cette guerre de 100 ou de 1000 an ou plus,
cette guerre immémoriale et infinie de tous contre tous.

Je sais qu'elle existe.
JE sais que les "décideurs" agissent en fonction de celle-ci.
Je sais qu'elle se mène et que peu ou prou j'y participe moi aussi.
Je sais que beaucoup la prenne très au sérieux,
et qu'ils considère comme essentiel de conquérir telle position ou de s'emparer de tel ou tel fortin.

Ignorent-ils - ou pas -
que cela ne saurait-être que de temporaire et très courte durée?
Je sais que les guerre armées sont en grande partie remplacées par des guerres économiques.

Je crois que toi comme moi, nous en sommes désolés.

Nous savons qu'il n'y a pas de casques bleus ou d'ONU qui mettra fin à cette guerre,
pas de forces d'interpositions,
et que pourtant cette guerre à ses camps,
ses goulags,
ses charniers,
ses dommages collatéraux innombrables.

D'où la discussion de départ sur la pauvreté.

Nous savons aussi que certaines expériences du passé,
totalitaire, même si soit-disant marxistes,
ne sont aucunement des solutions.

Mais je crois que l'on peut faire aussi la guerre à cette guerre,
être pacifiste, et néanmoins combattant - Ed? -

Etant passionné d'art martiaux,
je pense que de toute façon la vie est un combat, une lutte,
de toute façon, quoi que l'on fasse,
et avant tout une lutte contre soi-même.
Je pense que tout être vivant lutte contre sa destruction,
"pour persévérer dans son être" comme le dit Spinoza.

Cependant.

On voit bien où nous mène cette guerre économique :
à un désastre écologique,
à une crise financière balèze,
à une crise sanitaire géante (SIDA, palu, Hépatite B, faim, ressource en eau...)...

Tout au contraire on sait que pour en sortir il faut s'entraider,
se tenir les coudes, coopérer,
échanger les technologies, les savoir, et les bonnes volontés.

Ou alors se condamner à tous crever à court terme.

Est-ce que ce sont là vraiment des songes de rêveur?

Doudou,
c'est comment qu'on freine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Mer 31 Déc - 14:19

le père noel, ce farceur, m'a offert ce livre à Noel.
En tout cas, il aime l'humour noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Jeu 1 Jan - 21:26

[quote="Dug"]
Citation :

Je signe Dug parce que le système fait encore un caprice

Ah! le système! nous luttons tous contre! cher Duga!

Merci pour tes éclaircissements, Dug.
Je ne t'avais pas tout à fait compris ainsi, en effet.

Il me semble que tous les entrepreneurs ne se sont pas trouvés si hostiles aux 35 heures.
Cette mesure à permis d'imposer beaucoup plus de flexibilité et de ne pas augmenter les salaires.
Et d'ailleurs les chiffres de rentabilité de la France sont plutôt très bons, je crois.
À tout prendre, c'est la majorité des salariés qui ont souffert des 35 heures, en tout cas tel qu'ils ont été mis en place.
Les syndicats l'ont assez clairement dit.
Les salariés dans leur ensemble auraient préféré des augmentations de salaires à du temps libre en plus.
Ce qui les a rendu sensible aux sirènes sarkoziennes du célèbre "travailler plus pour gagner plus".
Je crois qu'ils le regrettent un peu d'ailleurs.

La droite propose des mesures basées sur la peur, et les reflexes primaires de replis sur soi, d'accaparation et la réticence à partager et à innover.
Le PS, ne manque pas trop d'idées, il me semble, plutôt des discipline.
Mais surtout, ils se basent sur des idées de partage, de générosité et d'innovation, ce qui est difficile à vendre, électoralement parlant.

Et aussi ils manquent surtout d'un "leader" un peu crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Ven 2 Jan - 0:21

Duugaa a écrit:

La seule réussite de cette loi imbécile a été électoraliste. C'était le but recherché d'ailleurs parce que sans cette loi, le PS aurait été aux pâquerettes comme d'hab.


Tu parles d'un bon résultat électoraliste!
ça a abouti au 21 Avril 2002!

Citation :
La droite propose des mesures basées sur la peur, et les reflexes primaires de repli sur soi, d'accaparation et la réticence à partager et à innover.
C'est beau comme du Julien Dray[/quote]

Je ne sais pas si je dois me sentir flatté... Smile

pour le reste, ce n'est pas vraiment un débat sur le PS,
que je ne défendrais pas mordicus une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   Sam 25 Avr - 23:14

J'ai commencé le bouquin.
j'ai adoré les définitions de début de roman.
Ca commence bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi êtes-vous pauvres ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi êtes-vous pauvres ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Association
» comment et pourquoi êtes vous devenue une beauté addict?
» Voici pourquoi votre chien vous lèche le visage !
» Animatrice .... pourquoi pas vous ????
» Pourquoi avez vous choisi le biberon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: Culture :: Livres & BD-
Sauter vers: