Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 racket organisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: racket organisé   Ven 2 Jan - 14:30

Des associations dénoncent le "racket" sur les cotisations sociales des sans-papiers

LEMONDE.FR avec AFP | 01.01.09 | 15h57 • Mis à jour le 01.01.09 | 16h01

Plusieurs associations ont protesté, mercredi 31 décembre, contre le "racket sur les cotisations sociales des travailleurs sans papiers", qu'elles évaluent à 2 milliards d'euros par an. "Bien qu'ils payent l'impôt sur le revenu et la TVA, ces travailleurs ne bénéficient pas en retour de nombreux droits : protection de l'Etat en cas de vol ou agression, accès au logement social ou, parce que sans papiers, ne peuvent ou n'osent saisir l'inspection du travail…", estime le communiqué signé par Droits devant!, Survie, Attac, SUD Travail, la Cimade, CADTM, le MRAP, le Collectif sans-papiers CGT Cannes, le Collectif sans-papiers Montreuil et Gauche alternative.

Les associations citent le cas d'un travailleur malien arrivé en France en juin 1993 et expulsé en novembre 2008, "qui a perdu 72 000 euros de cotisations après 15 années de travail dans le nettoyage et le bâtiment" ou celui d'un travailleur marocain, en France depuis mai 2001, qui a subi un licenciement économique et ne touche rien de l'Assedic en dépit de 29 000 euros de cotisations."L'Etat français, par l'intermédiaire de services administratifs (Urssaf, Assedic, caisses de retraite) encaisse en fermant les yeux et les rouvre quand il s'agit de décaisser", accuse leur texte. "Lorsque le gouvernement français expulse un travailleur sans papiers, il inflige à celui-ci la double peine de l'expulsion et d'un licenciement sans préavis ni indemnités", soulignent ces associations, demandant "l'arrêt des expulsions, la régularisation des travailleurs sans papiers et la récupération des droits pour tous".

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/01/01/des-associations-denoncent-le-racket-sur-les-cotisations-sociales-des-sans-papiers_1137034_3224.html#xtor=RSS-3208
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: racket organisé   Ven 2 Jan - 17:17

normalement je suis pas trop adepte du copié-collé d'articles sans commentaires particuliers, mais là je vois pas trop ce que je pourrais ajouter, pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audine

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 30/10/2008
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: racket organisé   Ven 2 Jan - 17:35

En ce moment il y a un reportage sur Bouygues et les sans papiers, chez Daniel Mermet, si tu écoutes, c'est édifiant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anodineaudine.hautetfort.com/
ronce

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: racket organisé   Sam 3 Jan - 0:42

Les vacances sont finies ... terminé le cocon familial et la douceur des jours de fêtes ( non, c'est une blague .. !! ) ....
retour avec Edgar à la cruelle réalité des autres, des autres, des moins chanceux ...

au programme de janvier , un plongeon dans le monde du travail ...
ce fil me le rappelle ... ça tombe à pic , ou même , je dirai , vous tombez à pic tous les deux , puisqu'il s'agit de domaines que vous connaissez mieux que moi : monter des dossiers de régularisation par le travail de travailleurs sans papiers ... ( projet cimade -cgt ) ...
naturellement aucun des prétendants n'entre dans une case de la circulaire de début 2008 concernant la régularisation possible de certaines catégories professionnelles ( faut pas rêver ... allez y jeter un coup d'oeil ! : c'est ici ) ,
ce sont pour la plupart des travailleurs isolés , dans de petites structures ce qui les rend encore plus vulnérables ..
ce qui est " con" , c'est qu'ils ont été nombreux à sortir de leur tanière au moment de la circulaire de janvier dernièr , mais ils sont repartis dépités, sans laisser de trace , voyant que c'était toujours pas pour eux ...
et là , on peut difficilement les contacter pour les inciter à se mobiliser tous ensemble ...
et c'est toujours risqué de monter en petit effectif au créneau , avec très peu de chances d'aboutir ...

je ne sais pas jusqu'où pourra aller ce projet ....

mais si vous avez des idées ( pas trop de questions, hein ! .. je suis pas sûre d'assumer ou je laisserai la paroles aux experts .. !! ) , des suggestions ... je suis preneuse de tous les coups de main ! A +c'est ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizzz.telerama.fr/ronce
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: racket organisé   Dim 4 Jan - 20:37

Pour ma part, je ne suis pas ceux qui pensent que la France peut se permettre de se faire passer pour un havre de prospérité vu le nombre de gens qu'elle laisse sur le carreau.

Mais, évidemment, demander de clandestins des cotisations sociales participe de l'absurdité qui consiste à leur permettre de se scolariser, etc. Soit on estime que les gens sont fondés à être là et on leur donne un titre, soit on les évince. L'entre deux actuel est incohérent et malhonnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: racket organisé   Lun 5 Jan - 14:35

Bouygues, lequel?

Martin? ou Francis qui déclarait en 1971 à propos de la main d'œuvre étrangère (qui à l'époque représente 88 % de ses salariés) : « Nous ne pouvons pas la former parce que si nous la formons, nous n’avons pas l’espoir de la conserver. [...] Ces gens-là sont venus en France pour gagner de l’argent. Et à partir de là, il leur est égal de travailler douze heures par jour et même seize heures l’été quand ils le peuvent. »

Pourtant il pensait déjà à la suite puisque il s'est montré très tôt pro-regroupement familial. Bouygues le demandait, Giscard l'a fait.

Bouygues, qui par le biais de ses diverses filiales tient le marché des centres de rétention et avec qui la Sonacotra (le plus gros logeur-contrôleur de travailleurs migrants en France, une société d'Etat à 80%) entretient des "relations privilégiées" (c'est sur le site de la Sonaco qui maintenant s'appelle Adoma).

De qui se moque-t-on, faut-il donc être si naïf pour ne pas voir l'évidence?

Il n'y a pas "d'entre-deux", Enclume. La guerre dont parle Duga sur un autre fil est totale, et c'est aussi la guerre aux travailleurs étrangers. Cela fait longtemps que ça dure et, oui, dernièrement elle est particulièrement malhonnête : avec Sarko à l'Intérieur c'est la loi CESEDA et ses suites qui du jour au lendemain jette des dizaines de milliers de personnes dans l'"illégalité", la "clandestinité". Avec la fin des "10 ans" (cette règle qui permettait à une personne pouvant justifier de dix ans de présence ininterrompue sur le territoire - au moyen de tout document mais surtout surtout pas de fiche de paie - de voir sa situation progressivement régularisée), c'est des dizaines de milliers d'individus pris au piège. Et je ne parle pas des restrictions d'accès aux soins (complications administratives), et donc des risques sanitaires (pour l'ensemble de la population), ni... je ne trouve pas le tout si "incohérent", au contraire, c'est même de l'obstination. C'est la guerre aux pauvres, et aux plus fragiles et plus exposés en premier, comme d'hab'. Pour ce qui est du vol des cotisations, ce fait m'a semblé peut-être suffisamment méconnu ou peu évoqué pour que je le remette en avant. Pour éviter l'émotionnel, mieux vaut toujours être le plus concret possible.

Quant à "évincer" cher Enclume, excusez-moi mais on "évince", on "évince": plus de 23 000 expulsions en 2007, 26 000 prévues pour 2008, ça n'est pas rien... Question subsidiaire: cela représente combien d'interpellations, à votre avis? Question toujours embarrassante.

Je vous aide, la relation est estimée à 4 pour 1. Plus de 100 000 interpellations donc. Et combien ça coûte docteur? Environ 20 000 euros l'expulsion (Le Canard Enchaîné du 3 décembre 2008) + les frais Dati.

On le sait les enjeux sont internationaux, il y a toute la question des pays d'origine, qui signent ou non le "laisser-passer" pour le retour, mais ce post est déjà trop long.

Avec la sélection officielle par métiers (une cinquantaine pour les non-UE où ne figure aucun poste non qualifié), c'est carrément fini, sans issue : la perspective d'obtenir un titre de séjour même court n'est même plus un mirage, qui bien entendu ne cessait déjà de s'éloigner, là cette perspective s'est tout simplement volatilisée. Et si on vit là depuis longtemps comment on fait? Déposer un dossier de régularisation en préfecture aujourd'hui c'est aller se faire ficher, c'est tout. Et de toutes les manières négocier avec la loi CESEDA c'est reconnaître cette loi, or cette loi est trop mauvaise pour être acceptable. Suivre les organisations qui présentent "leurs listes" en préfecture, nous sommes beaucoup à penser que c'est choisir le pour soi, c'est oublier le pour tous, les mobilisations collectives, seul front possible. Ceseda on n'en veut pas.

Le futur est sombre. Avec les changements climatiques (sans parler des guerres pour les ressources qui ne pourront que s'aggraver et se multiplier), la planète connaîtra des déplacements de population sans précédents. Et que pense faire la France face à cela? Réélire Sarko à 80 balais pour la sauver? Ou alors un rejeton peut-être? C'est quoi d'ailleurs la France?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: racket organisé   Ven 9 Jan - 21:44

Rrrralalaaaa,
l'extrait avec Pulvar que tu as mis en lien Ed,
c'est pas rien! (et c'est , pour mémoire )
Le Shark ne répond pas à la réponse, et ne dis que des mensonges, of course!
C'est une démago révoltante.

En tout cas, chapeau à Pulvar!
elle ne lâche pas le morceau et laisse Sarko s'enfoncer.
Celle là, on sent bien qu'il veut sa tête.
N'empêche que le Sahrk vend sa camelote.
Et plutôt bien.
Les affaires ne marchent pas si mal.
Même si Hortefeux est le moins populaire des ministres,
parait-il...


En tous les cas,
on sait bien maintenant que ce n'est pas les sans-papier qui creusent les déficits,
mais les inconséquences des financiers braqués sur le profit à court terme,
et qui ensuite viennent pleurer à la parte de l'état,
- ces chers partisants de la diminution du rôle de l'état!! -
et l'etat allonge, banco, 10, 20, 30 millions, comme on voudra...

Enfin, quand je dis l'état, je dis nous,
car l'Etat c'est nous, comme dis l'autre, - ou presque! -
qui allons payer pendant des lustres ces dettes mirobolantes.

Pour les banques.
Ces pauvres banques.
Si démunies,
si nécessiteuses,
si à plaindre...

Enfin cette dernière évidence :
s'il y a tant d'immigration illégale,
c'est que l'immigration légales est devenue à peu près impossible,
que des personnes qui auraient été régularisé il y a encore quelques temps,
ne le sont plus.

Alors, oui, on fabrique des sans papiers.
En masse.

Alors que tous le monde dis que l'on aura besoin de main d'oeuvre étrangère.
Même Jacques Attali.

OUi, mais on préfère qu'elle n'est aucun droits,
qu'elle soit payable, corvéable et expulsable à merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: racket organisé   

Revenir en haut Aller en bas
 
racket organisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre enfant est peut-être victime d'un racket.....
» Pk suis-je si mal organisée?
» 11ème exposition à Fauverney organisée par T'ouche d'Arts
» randonnée raquette en nocturne à la Féclaz
» Association Normandie Kilts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: Débats :: Politique-
Sauter vers: