Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2009 version étoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: 2009 version étoile   Jeu 8 Jan - 0:29

ouh ouh vous êtes où dans la fabrique ? je vois plus que Doudou !

bon je viens poster un billet en vrac pour parler de choses futiles et inutiles tel que l'horoscope, pas besoin de faire une thèse, quoiqu'Elisabeth ?
Enfin Mitterand tout de même...
bon le genre de sujet où on peut se fâcher, ergoter discuter, plaisanter, ceux qui n'empêchera pas les planètes de tourner...

Pour ma part, ayant un coté crédule à croire nawak, du père Noël, en passant par le prince charmant, les fées, mon p'tit doigt m'a dit et autres billevesées, j'y crois quand ça m'arrange, c'est à dire quand c'est positif !

euh vous vous y croyez au mouvement des planètes, du carré en Saturne qui influence l'humeur de votre chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Ven 9 Jan - 21:53

beabab a écrit:
ouh ouh vous êtes où dans la fabrique ? je vois plus que Doudou !

bon je viens poster un billet en vrac pour parler de choses futiles et inutiles tel que l'horoscope, pas besoin de faire une thèse, quoiqu'Elisabeth ?
Enfin Mitterand tout de même...
bon le genre de sujet où on peut se fâcher, ergoter discuter, plaisanter, ceux qui n'empêchera pas les planètes de tourner...

Pour ma part, ayant un coté crédule à croire nawak, du père Noël, en passant par le prince charmant, les fées, mon p'tit doigt m'a dit et autres billevesées, j'y crois quand ça m'arrange, c'est à dire quand c'est positif !

euh vous vous y croyez au mouvement des planètes, du carré en Saturne qui influence l'humeur de votre chef !

Euhh , je suis d'accord,
ou plutôt non,
ou eh... l'inverse,
enfi oui,
super quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Dim 11 Jan - 12:31

la dernière fois que j'ai lu mon horoscope (dans figaro mâdame, trouvé dans le RER)
je suis encore retombée sur la très médiatique Lucy Vincent.
Et aille, à chaque fois, je ne reste pas de marbre...
Elle étudie les bases génétiques des comportements humains (entre autre la relation hormones/amour)
tout cela dans un contexte d'évolution (pas toujours très finement)

Citation :
Vous dites aussi que l’alchimie amoureuse de la rencontre ne dure guère plus de trois ans…
La programmation génétique du comportement amoureux modifie l’activité dans certaines zones du cerveau.
Ces zones vont peu à peu se désensibiliser, même si des mécanismes hormonaux, comme ceux de l’ocytocine,
tempèrent le processus. Progressivement, l’activité du cerveau reprend son cours normal, débarrassée de l’excitation
de la période amoureuse. Cette désensibilisation intervient quand l’enfant est capable de se débrouiller tout seul, vers 3 ans.
C’est son cap de viabilité, où il peut commencer à se lever, à chasser quelque chose qui le gêne ou à attraper un fruit.
Dès lors, un seul parent peut suffire. Pourquoi forcer deux parents à rester ensemble s’ils ne sont plus nécessaires à l’évolution ?
L’évolution se fiche de notre bonheur après la reproduction !

Citation :
Existe-t-il d’autres signaux qui guident nos choix ?
Oui, mais pour les comprendre, il faut se remettre dans l’environnement sauvage dans lequel l’homme a évolué.
La femme, biologiquement, c’est un ovule par mois. Quand cet ovule est fertilisé, elle doit consacrer neuf mois à produire l’enfant.
Elle doit manger plus, elle est moins mobile, elle devra ensuite allaiter. En contrepartie de cet investissement,
elle sait que son enfant porte ses gènes et les transmet à la génération suivante. Pour l’homme, c’est différent.
Il produit des millions de spermatozoïdes tous les jours, et son seul rôle biologique dans la procréation consiste à utiliser
un spermatozoïde pour fertiliser un ovule.

En contrepartie, il ne peut jamais être certain que l’enfant qui naît est bien le sien. Alors, il a cette espèce de doute
existentiel en se demandant si ses gènes passent à la génération suivante. Ces différences biologiques entraînent des comportements différents.
Parce que c’est très facile à trouver, la femme ne va pas spécialement chercher un spermatozoïde.
Mais elle va chercher un partenaire capable d’un investissement matériel. Elle se dit : « Puisque c’est moi qui fais tout le travail biologique,
il me faut quelqu’un qui puisse me ramener à manger et me protéger des prédateurs. » Elle va donc chercher un homme
qui possède tous les signes de force : un taux de testostérone élevé, des muscles et des ressources matérielles.
Un homme, lui, va chercher une femme dont il est sûr que l’enfant qu’elle portera sera de lui.


Je ne vous mets pas tout... mais bon... on peut en conclure, entre autre :
- que les couples qui ne veulent pas d'enfants sont pas très normaux
- que les femmes ménauposée (chute des hormones) ne tombent plus amoureuses, elles simulent leur amour
- que les gens qui n'élèvent pas les enfants qui portent leurs gènes luttent en fait contre leur instinct naturel
- que les homosexuels ont sûrement des déficiences hormonales (sujet d'étude amplement développé par ailleurs).
- que les couples stériles sont voués à l'échec


Oui, je suis un peu coincée... disons que je rêve de suivre une de ses conférence pour voir
comment elle argumente.
Je n'ai lu que la partie vulgarisation scientifique, et tout cela manque cruellement de chiffres,
et de taille d'échantillon d'étude...

Voici mon point de vue sur l'horoscope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: La génétique etc...   Dim 11 Jan - 18:30

Les horoscopes, bon...Par contre, la génétique, c'est un nouveau centre d'intérêt auquel j'essaie de m'attaquer. J'ai commencé il y a très longtemps à m'intéresser à la physique fondamentale et je commence un peu à y comprendre quelque chose.
A mon avis, et heureusement pas qu'au mien, le stade suivant, c'est la biologie et particulièrement la génétique. La physique explique de quoi nous sommes faits et la biologie explique "comment ça marche" au niveau des êtres vivants. Certes, c'est une frontière un peu artificielle, au sens où la cellule, le génome etc... sont composés de particules élémentaires étudiées par la physique. Leur comportement collectif au sein d'une organisation comme les protéines par exemple, ne peut être donc sans rapport avec leur "comportement" individuel en tant que particule.
La finalité étant d'essayer d'essayer de se faire une idée de la façon dont la complexité a émergé de l'unicité et de la "simplicité", et comment la matière vivante peut être constituée de matière inerte, tout ça pour en arriver à savoir qu'elle est notre part de déterminisme génétique.
A moins que tout cela soit un faux problème.
C'est particulièrement aussi intéressant qu' incompréhensible, aussi compliqué que fondamental.
Au cas où tout ou partie de ces sujets t'intéresseraient, il y a des conférences podcastables à la Cité des sciences.
www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/college/v2/
ou à l'université de tous les savoirs
http://www.canal-u.tv/
Le plus dur est de passer la barrière du vocabulaire. Je n'y suis pas encore arrivé.

Excuses l'abus de Je J' et de me, moi, m' etc...

Duga
Simplex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Dim 11 Jan - 19:02

Bonjour Duga,
je suis un peu aidée dans le sujet puisque je fais une thèse (du moins j'essaie) en génétique ...
et m'intéresse toujours aux intéractions entre la société et la biologie (par le biais de la bioethique par exemple).
J'ai déjà assisté à quelques conférences en direct de l'université de tous les savoirs,
c'est pas mal d'ailleurs.
Autre point passionnant, les relations entre évolution et croyance religieuse,
et là, c'est le pied total.

Tu as complètement raison quand tu parles du lien entre physique et biologie...
Malheureusement, les enseignements sont encore trop cloisonnés... et quand
on enseigne la biologie, on a tendance à avoir une approche descriptive et finaliste
qui fausse complètement la vision des mécanismes biologiques.
On va dire par exemple que la protéine A comprend que ça va mal et va se fixer sur la B (de l'intelligent design !)
alors qu'il n'y a qu'une histoire de concentration, de jeu sur les affinités, et que ça ne se passe
pas du tout de façon aussi linéaire.
Mais c'est une facilité pour l'enseignement, et franchement, je ne fais pas mieux...

Ce qui me gène chez Mme Vincent, c'est qu'elle a une formation de neurobiologiste,
mais se sert de l'évolution, quand ça l'arrange.
Par ailleurs, je trouve tout de même ses travaux intéressant, bien qu'ils me gènent...

La question sous-jacente est de savoir si on peut tout expliquer par la génétique...
Il y a quelques 10aine d'années, on disait oui... a l'heure actuelle, on sait que ce n'est
pas le cas, et que de nouvelles sources d'information existent.
La séquence des gènes était un premier point,
mais on s'est rendu compte que leur expression peut-être modifiée par des facteurs secondaires...
A cause de cela, on peut dire que l'ère de la génétique est déjà dépassée !

Quant à la part de déterminisme génétique sur le Moi, il est vrai que je change d'avis tout le temps.
Je n'ai pas de bases assez solides en sociologie... Je pensais toute jeune que la depression
était qu'une histoire de psychologie et d'environnement. Les travaux de psychiatrie
m'ont convaincue que la part génétique est prépondérante dans certains cas....

Bref, ça part dans tout les sens.. pas le temps de développer... du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Dim 11 Jan - 21:05

bientôt on dira, je suis mal hormonomalement.

je vois qu'on a relevé le débat, mais je n'ai pas honte du tout de croire en ma bonne planète plutôt qu'à mon génome séquentiel pas si inconséquent que cela.

Sinon j'ai toujours aimé la génétique en l'étudiant un rien en terminale, mais j'avoue que le jargon scientifique est parfois ardu.
Quant à Lucy Vincent, je suis aussi sûre de l'avoir entendu à la radio et elle essaye de vouloir caser tout le monde dans sa théorie génétique. mais ça m'avait assez intéressé.
Mais penser qu'on tombe amoureux à cause d'une hormone qui nous prive pendant de trois ans de tout sens critique, ça casse le mythe, Cupidon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Lun 12 Jan - 23:33

Bonsoir Bea,

Citation :
je suis un peu aidée dans le sujet puisque je fais une thèse (du moins j'essaie) en génétique ...
et m'intéresse toujours aux intéractions entre la société et la biologie (par le biais de la bioéthique par exemple).

Tu as de la chance. J'espère que tu y connaitras le succès

Citation :
J'ai déjà assisté à quelques conférences en direct de l'université de tous les savoirs,c'est pas mal d'ailleurs.

oui, moi je les écoute en podcast ou à 6h du mat sur France Cul, où elles sont parfois coupées en milieu d'une phrase. Aucun respect pour le conférencier ni l'auditeur.

Citation :
Autre point passionnant, les relations entre évolution et croyance religieuse,et là, c'est le pied total.

C'est un des aspects fondamentaux, et encore un sujet où la religion fait régresser la pensée.

Citation :
Tu as complètement raison quand tu parles du lien entre physique et biologie...Malheureusement, les enseignements sont encore trop cloisonnés...

J'ai l'impression que ça commence à bouger et que chacune des parties ne pourra bientôt plus se passer de l'autre, ne serait-ce que pour justifier sa raison d'être et accessoirement ses budgets de recherche.

Citation :
et quand on enseigne la biologie, on a tendance à avoir une approche descriptive et finaliste qui fausse complètement la vision des mécanismes biologiques. On va dire par exemple que la protéine A comprend que ça va mal et va se fixer sur la B (de l'intelligent design !) alors qu'il n'y a qu'une histoire de concentration, de jeu sur les affinités, et que ça ne se passe pas du tout de façon aussi linéaire.
Mais c'est une facilité pour l'enseignement, et franchement, je ne fais pas mieux...

Vu du béotien que je suis, j'ai l'impression qu'ils ne savent pas vraiment comment ça se passe et qu'ils en sont réduits à cette explication, qui en fait n'en est pas une. Et c'est là où la physique quantique et d'autres disciplines peuvent peut-être les aider.

Citation :
La question sous-jacente est de savoir si on peut tout expliquer par la génétique...
Il y a quelques 10aine d'années, on disait oui... a l'heure actuelle, on sait que ce n'est
pas le cas, et que de nouvelles sources d'information existent. La séquence des gènes était un premier point,
mais on s'est rendu compte que leur expression peut-être modifiée par des facteurs secondaires...
A cause de cela, on peut dire que l'ère de la génétique est déjà dépassée !
Tout en étant un minus dans ces domaines, je pense que c'est l'approche solitaire de chaque science qui est dépassée, la génétique toute seule, la bio toute seule, la physique toute seule ça ne marche plus. Il faut aborder ces problèmes sous un autre angle, avec une approche plus globale, peut-être moins scientiste d'ailleurs. J'entends beaucoup parler de l'émergence de la complexité comme thème de recherche. C'est à la limite de l'approche philosophique mais c'est paradoxalement celle qui fera le plus avancer la science. Va savoir ?

Citation :
Quant à la part de déterminisme génétique sur le Moi, il est vrai que je change d'avis tout le temps.
Je n'ai pas de bases assez solides en sociologie... Je pensais toute jeune que la depression
était qu'une histoire de psychologie et d'environnement. Les travaux de psychiatrie
m'ont convaincue que la part génétique est prépondérante dans certains cas....

La dépression, c'est affaire de chimie et d'électricité et une couche de baratin pour les psy.

Duga
Indiscipline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Lun 12 Jan - 23:45

Citation :
La dépression, c'est affaire de chimie et d'électricité et une couche de baratin pour les psy.


Mmmmmhhhhhh...
peut-être pas si simple...

Mais alors là, vous parlez d'un domaine où je suis bien démuni.
Cependant je lis, et essaye de suivre....

Doudourou,
cancre, là...

PS : là ou je me marre c'est que notre conversation a fait fleurir des tas de pubs pour les horoscopes sur la fabrique!
Apparemment c'est plus vendeur que la génétique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mar 13 Jan - 2:14

Citation :
Bonsoir Bea,

non, non Duga, c Herbie qui fait une thèse, moi je suis la (fausse) blonde de service, je ne fais que polluer la fabrique de pubs pour les horoscopes.

Citation :
La dépression, c'est affaire de chimie et d'électricité et une couche de baratin pour les psy.

tu vas un peu vite en besogne, quand tu parles d'électricité, tu fais allusion
aux dépressions météo ?!!!
Non, la dépression, c quand même une maladie hyper complexe, où après le tout psychologique, on s'est réfugié vers le tout génétique...J'avoue qu'à l'heure d'aujourd'hui, je ne sais pas quel est le courant qui domine.
Et je dirais qu'il ne faut pas jeter tous les psys avec l 'eau du bain. Certains peuvent être d'une aide précieuse. Et puis le nom de psy fait l'amalgame entre le psychiatre (le médecin) , le psychologue (diplôme reconnu) et le psychanalyste (sans formation à proprement parler si cen'est de s'être analysé), c'est parfois cela le problème, d'où parfois des charlatans ou de gens peu sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dryade



Messages : 32
Date d'inscription : 15/11/2008
Localisation : Marseille, tè vé !

MessageSujet: Restons terre-à-terre   Mar 13 Jan - 14:27

Personne ne relance sur les horoscopes, que je mette mon grain de sel avec la précession des équinoxes et autres anomalies qui font que l'horoscope n'est plus ce qu'il est ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mar 13 Jan - 15:25

dryade a écrit:
Personne ne relance sur les horoscopes, que je mette mon grain de sel avec la précession des équinoxes et autres anomalies qui font que l'horoscope n'est plus ce qu'il est ?!

Je relance!

Alors vas-y, la balle est dans ton camps Dryade!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
dryade



Messages : 32
Date d'inscription : 15/11/2008
Localisation : Marseille, tè vé !

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mar 13 Jan - 16:58

OK, je vous prépare ça. Je vais essayer de mettre des schémas. Ça s'appellera : Pourquoi les astrologues (de mes deux) utilisent des indications fausses, qui n'ont plus lieu d'être, et ne tiennent pas compte des nouvelles découvertes (si tant est que leurs élucubrations peuvent être corroborées par des faits scientifiques) ?

Bon, c'est peut-être un peu long comme titre. Mais cependant, ça résume bien le point de vue que je souhaite développer.

Je m'y met ce soir, en revenant du basket (non c'est pas moi qui monte au panier, c'est le jeune Junior, moi je fais l'accompagnement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duga



Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mar 13 Jan - 22:55

Citation :
non, non Duga, c Herbie qui fait une thèse, moi je suis la (fausse) blonde de service, je ne fais que polluer la fabrique de pubs pour les horoscopes.

OUPS ! Kolossale étourderie ! Tioutes mes excuses à Béa et Herbie. Comment ai-je pu confondre une fausse blonde et une vraie brune ?

Citation :
La dépression, c'est affaire de chimie et d'électricité et une couche de baratin pour les psy.
tu vas un peu vite en besogne, quand tu parles d'électricité, tu fais allusion aux dépressions météo ?!!!

Non, je voulais faire allusion au fait que le cerveau est une grosse machine électrochimique. Il y circule des courants électriques et il s'y produit des réactions chimiques. La dépression se soigne autant avec la chimie directe des médicaments qu' avec l'effet électrique indirect produit par la parole des psys sur les neurones du déprimé.

Duga
Faut que je pense à changer mes piles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2008
Localisation : Sous la ligne bleue des Cévennes

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mer 14 Jan - 12:23

Une petite chose entendue, à propos d'horoscope et parce que quelqu'un ici a parlé de loto.
Un jour, au bureau de tabac de mon village, un jeune homme demande (ajoutez un fort accent méridional, tendance Gard cévenol) :
une cartouche de M....ro et un cancer. (il voulait parler d'un jeu à gratter qui s'appelle, je crois, Astro)
Brrrr !

Ca m'a fait rigoler en dedans, je ne fume pas et ne joue pas au loto, mais c'est mon signe astrologique, quand même.

C'était le moment léger et inutile de la Mère Castor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mer 14 Jan - 13:09

la Mère Castor a écrit:

une cartouche de M....ro et un cancer.

Un grand moment d'humour noir!
On dirait un dessin de Reiser...
Merci Mère castor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mer 14 Jan - 14:44

Duga a écrit:
Citation :
non, non Duga, c Herbie qui fait une thèse, moi je suis la (fausse) blonde de service, je ne fais que polluer la fabrique de pubs pour les horoscopes.

OUPS ! Kolossale étourderie ! Tioutes mes excuses à Béa et Herbie. Comment ai-je pu confondre une fausse blonde et une vraie brune ?
Non, moi ça me fait rire... tant qu'on ne croit pas que je lis la consolante?
Quant à la recherche, je quitte bientôt le bateau, pour un avenir on ne peut plus optimiste (humour) dans l'éducation nationnale).

Sinon Bea, pour la depression, je ne parle pas du tout génétique..
mais que certaines personnes sont ont des predispositions
à developper les symptomes de la depressifs. Les gens qui ont
des déreglement d'hormones (hormones thyroïdiennes entre autres), ou des neurotransmetteurs (Ca a été démontré pour la serotonine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Mer 14 Jan - 23:52

La mère Castor a relevé
Citation :
une cartouche de M....ro et un cancer.

trop drôle Mère Castor, on dirait du Audiard !

Herbie ergote
Citation :
tant qu'on ne croit pas que je lis la consolante?

ce que t'es snob, pfff ! étudiant, poil aux dents

Herbie se défend
Citation :
je ne parle pas du tout génétique..

ah ! mais non je n'ai pas dit que t'avais dit cela...
Mais je voulais dire qu'on s'en remettait à la génétique ! mais je t'avoue que tes explications m'éclairent un peu, je croyais qu'on pouvait naître dépressif comme on nait avec les yeux bleus.
Je comprends mieux ce qu'on appelle des prédispositions génétiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur d'Hiver

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Nord Est

MessageSujet: Merci pour ce moment léger   Jeu 15 Jan - 13:02

la Mère Castor a écrit:
Une petite chose entendue, à propos d'horoscope et parce que quelqu'un ici a parlé de loto.
Un jour, au bureau de tabac de mon village, un jeune homme demande (ajoutez un fort accent méridional, tendance Gard cévenol) :
une cartouche de M....ro et un cancer. (il voulait parler d'un jeu à gratter qui s'appelle, je crois, Astro)
Brrrr !

Ca m'a fait rigoler en dedans, je ne fume pas et ne joue pas au loto, mais c'est mon signe astrologique, quand même.

C'était le moment léger et inutile de la Mère Castor.

Léger, pas tant que ça, si on réfléchit, inutile, sûrement pas, puisque ça m'a fait rire, m'évitant ainsi de perdre ma journée. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: 2009 version étoile   Jeu 15 Jan - 15:37

Fleur d'Hiver a écrit:
Léger, pas tant que ça, si on réfléchit, inutile, sûrement pas, puisque ça m'a fait rire, m'évitant ainsi de perdre ma journée. flower
Fleur d'Hiver... ne me dis pas que tu es encore en train d'écouter l'intégrale de Barbara ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2009 version étoile   

Revenir en haut Aller en bas
 
2009 version étoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: À propos de tout, de rien, et du reste :: Le tout et le reste-
Sauter vers: