Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la "fabrique" du disque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: la "fabrique" du disque   Mar 20 Jan - 1:09

je me suis assise au bord de la rivère Petra, et j'ai pleuré

En réaction, au très bon article du Figarooooô, repèré par Herbertlecanard, plus communément appelé Herbie, pour faire court (mais pas chasse à).

Bref que dit cet article :
Citation :
Malgré les recettes confortables de Francis Cabrel, 2008 n'aura pas été un bon cru pour la musique : pas de tournée mémorable, chute de l'audience des émissions de variétés à la télévision… Les Français ont dépensé 600 millions d'euros en achats d'albums, soit 60 % de moins qu'en 2002. Pire : ils n'ont pas augmenté leur budget de téléchargement légal sur Internet.

Les temps sont durs comme les cailloux dans les chansons de Cabrel.
Ramener à la population française, cela fait 10 euros par pipe, enfin je veux dire par tête.

Alors voilà comme le français achète en moyenne un cd ( un peu plus si on enlève, les enfants et encor' les nourissons, que celui qui n'a pas perdu ses moyens devant le 10ème passage en boucle de la BO des "choristes" lève le doigt, les malentendants, ceux qui ont juste de quoi becqueter, alors la musique..., les musicophobes et les vilains téléchageurs), il se réfugie dans des valeurs sures comme Francis Cabrel.

Un chanteur bien de chez nous, qui vante l'amour nu comme des galets au bord de ruisseaux avec des millers de roses, qui l'aime à mourir encor ' et encor' un samedi soir sur la terre.
Bref un chanteur de l'éternité, sépia comme les cartes postales, comme valeur cabane au fond du jardin.

Sans oublier Jonnhy, inoccidable !

Quant aux émissions de variété, ça existe encor' dans les grilles télé ? Ah! la Star Ac, évidemment ah oui variété...A côté "Taratata" passerait presque une émission un peu underground.
Remarquez, ce n'est pas que je regrette Jean Pierre Foucault et ses sacrées soirées...


Je suis un peu émue en pensant à tous ces Stars Ac que j'ai raté


Citation :
Une «logique économique violente»
Il n'empêche. Avec la crise économique, les artistes ont plus de mal à remplir les salles avec des places à 50 € pièce.

Attention, là ça fait mal, la violence régne, même la musique n'adoucit plus les moeurs.
Et bien Mossieur Figaro, je vais vous dire, avec des places à 25 euros, je suis bien sûr qu'il les remplirait bien mieux leurs salles, les artistes. Aux larmes, citoyens, les loueurs de salle, on les pendra.

50 euros, je regarde à 2 fois (surtout si c'est Myène Farmer) avant d'aller à un tel concert, même si je dépense en cette matière sans concerter et sans contrefaçon...

Là je commence à avoir sérieusement les boules, des places à 50 euros et des salles à moitié vides , dans quel monde vivons-nous ??!

Après, je vous fais un résumé, Mr Universal et Mme Apple, même combat contre tous les téléchargeurs démunis du pays et avec une nouvelle loi sur le téchargement à venir (encor 'une).
Et avec comme discours, une musique très au poing "Maintenant tu vas avoir le droit de télécharger que tu sois PC ou Mac , alors tes excuses à 2 balles sur le manque de diversité musicale : du balai, t'as qu'à raquer."

là j'accuse....le coup, j'ai rien fait Mossieu Figaro, je vous le jure sur la tête de mon PC (je m'en fous, j'ai un mac) "

Citation :
Produits dérivés et publicité
Pour les artistes, cette loi est une question de survie. Depuis que les Français ont divisé par deux leurs achats de disques, les revenus des chanteurs ont baissé dans la même proportion. Il faut multiplier les casquettes de compositeur, éditeur, voire coproducteur de ses concerts, pour s'en sortir au mieux. «Dans le cinéma, les stars ont conservé leurs cachets, car elles travaillent dans une économie subventionnée, souligne Pascal Nègre. Dans le disque, nous avons très peu d'aides. Comme les producteurs investissent leur propre argent, la logique économique est très violente.»

C'est pourquoi, en 2008, des chanteuses comme Jane Birkin et Liane Foly ont dû financer elles-mêmes leur nouvel album.

Vous chantiez, et bien dansez maintenant, c'est pas facile la vie d'artiste ;
Et j'imagine encor' moins celle de Pascal Nègre qui doit y aller des ses économies, accumulé dans sa tire lire en forme de cochon pour produire ses poulains !

Jane Birkin, qui a dû financer son propre album ! c'est sûr, c'est pas comme si un grand artiste lui avait spécialement écrit des chansons qui doivent lui rapporter des confortables droits d'auteur.

A l'heure d'aujourd'hui, Liane Foly n'aurait pu se refaire le nez et la face B du monde musical en aurait été changé... et je vous parle même pas d'Yves duteil et de sa dévouée épouse, tout cela est décidément très triste "Nous ne serons jamais riches...»

là j'étouffe des trémolos qui sifflent sur mes cordes vocales

Citation :
Pour compenser, les chanteurs se rabattent aussi sur les produits dérivés et la publicité. «Quand on télécharge un album, on a quand même envie d'avoir chez soi un objet physique de l'artiste, analyse Pascal Nègre.
En France, un artiste qui n'est qu'interprète peut gagner plus d'argent avec la pub
qu'avec son album .» Le premier contrat a été signé entre Jenifer et Ford.

Les blaireaux sans doute, oui je veux dire un blaireau à l'effigie de Johnny
Etre obligé de faire de la pub pour pouvoir survivre, c'est sûr, là on touche le fond de la désocialisation musicale.
Quelqu'un pourrait-il seulement me dire, (Jenifer, ce sont les vêtements d'accord) mais qui est c'te jeune Ford ?

les larmes inondent mes circuits lacrymaux

Et même les 4 garçons les plus dans le vent ont des faims de mois difficile :

Number one, Cabrel et de ses charges trop lourdes à payer qui ne lui laisse, beauseigne comme aurait dit ma grand mère, que la peau des fesses et un bénéfice de 100000 euros, il n'a plus qu'à aller dormir chez la dame de Haute Savoie.

Number two, Bénabar obligé à jouer les commis imposteurs au ciné avec Franck Dubosc. C'est sûr, Frankie, t'es bon, bon, bon ?
vraiment bon ?
C'est pas Max Pecas, mais bon Bénabar n'est pas loin de toucher le fond avec cet "Incognito"

Number Four, Christophe Maé, il va prendre un peu de repos car il a travaillé beaucoup pour gagner plus : "La part du chiffre d'affaires qui devrait lui revenir cette année est estimée à 2,1 millions d'euros. " Une misère

Number Tri , Johnny : "Avec sa tournée d'adieux M'arrêter là qui démarre en mai"

alors là, les adieux à la scène de Johnny, mes pleurs ont éclaté...
Jonhnny, Johnny, fais moi pas si mal


le lien que j'ai pas réussi à insérer dans le texte, foutu BBC connes de codes, pour ceux en mal d'émotions :
http://www.lefigaro.fr/musique/2009/01/17/03006-20090117ARTFIG00749-cabrel-en-tete-du-palmares-des-chanteurs-.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 14/01/2009
Localisation : on dirait le Sud

MessageSujet: Re: la "fabrique" du disque   Mar 20 Jan - 15:40

Ah là, je me fends d'un compliment, beabab, j'aurais pas mieux dit, et moi aussi en suis toute ... revival Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechemindeparla.over-blog.com/
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: la "fabrique" du disque   Mer 21 Jan - 3:05

Tu m'en vois tout émoi, Moi !

PS : Doudourou l'avait bien dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la "fabrique" du disque   

Revenir en haut Aller en bas
 
la "fabrique" du disque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Idée de cadeau "maison" fête des pères
» problème pour allez faire " caca "
» Quelqu'un pourait me dire ce qu'est une "highlights"?
» Halte aux "Racketiciels"
» Quand l'éducation "alternative" isole...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: Culture :: Musiques-
Sauter vers: