Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rachida s'en va, j'm bien cette position

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Ven 23 Jan - 22:11

en voilà, une bonne nouvelle ! mais pas pour tout de suite, fôdra attendre qu'elle soit élu aux européennes, c'est à dire juin (car c'est le comte de Nagisboka l'a dit, soit on est Ministre, soit député, fô pas pousser)...
A quoi ça sert d'avoir couper des têtes, si c'est pour se retrouver avec un noble hongrois, s'il était aussi beau que le prince dans Sisi, encor' je dis pas.

Elle sera 2ème sur la liste après Michel Barnier.... c'est presqu'une bonne nouvelle, on entendra moins parler de son chiard... et les conseillers vont souffler et Saint Louis son chêne.
Remarquez, je me réjouis peut-être un peu trop , si ça se trouve c'est l'autre feu qui la remplacera !

vous vouliez une analyse politique, comptez pas sur moi

et voici un article de fond : http://www.purepeople.com/article/rachida-dati-c-est-decide-elle-s-en-va_a23649/1[/url] de fond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Ven 23 Jan - 22:42

beabab a écrit:
en voilà, une bonne nouvelle !

Les ministres n'ont aucune importance dans le dispositif de Sarkozy.
C'est lui qui manage tout, qui indique toutes les réformes.

Alors Daty, ou Hortefeux, ou Besson,
ou quelqu'autre crétin,
ça n'a aucune importance,
ça ne changera en rien la politique du gouvernement.

Hortefeux est sur les coups les plus durailles.
Faire passé un ministère de l'"Idenité national",
encore jamais vu depuis Pétain,
c'était dur à encaisser pour un ministre.
Même pour la droite, ça le faisait un peu mal.
Alors c'est Hortefeux qui s'y est collé.
Il peut être content, il a même dépassé les objectifs,
cet immonde connard chien-chien de son maître.

S'il passe au ministère du travail,
c'est qu'il y a de sales besognes a accomplir sur le droit du travail.
CE qu'il va faire avec grand bonheur,
en frétillant de la queue,
et en dépassant les objectifs de son maître.

Et peut-être qu'au bout de ce parcours,
il aura son sussucre,
le poste de premier ministre.

Dati?
Ce n'est rien du tout.
Un marionnette de Sarko, c'est tout,
comme les autres.
son ministère à déâpassé les attentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Ven 23 Jan - 23:14

Mais oui, je sais bien Doudou, c'est notre hyper président qui fait tout.
On en a de la chance.

A Jean Pierre Raffarin, invité ce matin à France Inter, le ournaliste lui faisait remarque que Sarko décidait de tout, mais qu'il n'était responsable devant aucune assemblée !
Celui-ci faisait mine de ne pas comprendre la question sur le fonctionnement bizarre de nos institutions, et de ne savoir rétorquer mais les députés peuvent voter une motion de censure pour renverser le gouvernement du Premier Minsitre ! ah! quelle bonne blague !
Quel humour, ce Raffarin, lui aussi ira loin !
Pour montrer son indépendance, il a tout de même souligné qu'il n'avait pas voté la suppression de la pub sur les chaines publiques.
Raffarin, ce héros !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Lun 26 Jan - 13:53

doudourou a écrit:

Faire passé un ministère de l'"Idenité national",
encore jamais vu depuis Pétain,

Ah bon, il y a avait un ministère de l'identité nationale et de l'immigration sous Pétain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Lun 26 Jan - 15:01

EnclumeDesNuits a écrit:
doudourou a écrit:

Faire passé un ministère de l'"Idenité national",
encore jamais vu depuis Pétain,

Ah bon, il y a avait un ministère de l'identité nationale et de l'immigration sous Pétain ?

Il y avait pire encore qu'un ministère, un gouvernement complet.
Tant ce monsieur considérait que la présence en France d'un certain groupe ethnique mettait en péril l'identité national de ce pays.

On utilisait plus les trains que les avions, à l'époque.

Le "coup de génie" de Sarkozy a été de lié la soit disant "identité national" à l'immigration, dans un même ministère (qui s'occupe en fait quasiment uniquement d'expulsion en gros), laissant entendre par là que tout présence en France d'immigré est un péril pour cette prétendue identité.

Une nation qui n'aurait qu'UNE identité serait bien pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Lun 26 Jan - 22:45

Citation :
Ah bon, il y a avait un ministère de l'identité nationale et de l'immigration sous Pétain ?

et oui il y avait le sinistre secrétariat d'Etat aux questions juives, autres bouc-émissaires, autres noms.

C'est le gouvernement de Vichy lui-même qui a pris l'initiative d'instaurer le non moins fameux statut des Juifs lors interdisant l'accès à certains postes et professions, le port de l'étoile jaune et en instaurant un fichier pour les recensés et qui a plus que devancé les exigences de l'Allemagne.

Pour plus de précisions, je vous renvoie à l'excellent travail de l'historien Robert Paxton sur cette période "la France de Vichy"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tivi

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : Paris mec !

MessageSujet: Tremblons ensemble !   Mar 27 Jan - 10:58

Bon, moi, je ne suis pas un grand fan des comparaisons, Sarko-Pétain. D'une part parce que la destination des juifs à une certaine époque était la mort, d'autre part, parce qu'ils étaient citoyens français, tout ce qu'il y a de plus légaux.

Mais, si c'est pour dire que la politique sarkozyste a une approche affreuse de ce drame humain que constitue l'immigration cladestine (si l'on songe aux conditions de voyage, aux emplois occupés par ses hommes et femmes, à la vie clandestine qu'ils sont obligés de vivre, au passé terrible que ces gens ont fui, aux conditions de rétention, indignes d'un pays dont on dit qu'il a la paternité des droits de l'homme, aux logements délabrés dans lesquels certains résident...). Une approche rétrograde également. Pas besoin de remonter jusqu'à Pétain d'ailleurs pour avoir la nausée. Certaines nuits parisiennes des années 70 ont été terribles pour la population immigrée (pardon, arabe) (Papon était encore là).

J'ai entendu une interview de Besson, l'autre soir, il disait que ce ministère était une formidable machine à fabriquer du citoyen. Outre, le double sens de cette malheureuse formule (qui laisse deviner la médiocrité de cet homme), on doit faire face à une terrible hypocrisie. "Identité nationale", c'est une expression qu'il voudrait nous faire passer comme une formule d'ouverture, une volonté politique humaniste...etc. Un ministère de l'intégration en somme.

De qui se moque-t-on ? Finalement, ce gouvernement n'est même pas capable d'assumer sa politique, il rêve encore de la rendre respectable.

Et oui,
alors ça oui,
on peut frissonner en entendant la nomination de Hortefeux au travail. Ce mec est un soldat. Aux ordres, il appuiera sur tous les boutons sur lesquels on lui demandera d'appuyer. Rares d'ailleurs sont les ministres qui se permettent de hausser le ton ou de tenter d'exister. Et quand c'est le cas, ils n'en sortent même pas grandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Mar 27 Jan - 18:59

doudourou a écrit:
EnclumeDesNuits a écrit:
doudourou a écrit:

Faire passé un ministère de l'"Idenité national",
encore jamais vu depuis Pétain,

Ah bon, il y a avait un ministère de l'identité nationale et de l'immigration sous Pétain ?

Il y avait pire encore qu'un ministère, un gouvernement complet.
Tant ce monsieur considérait que la présence en France d'un certain groupe ethnique mettait en péril l'identité national de ce pays.

beabab a écrit:
Citation :
Ah bon, il y a avait un ministère de l'identité nationale et de l'immigration sous Pétain ?

et oui il y avait le sinistre secrétariat d'Etat aux questions juives, autres bouc-émissaires, autres noms.


Ok, d'accord, on en est aux comparaisons débiles, limite négationnistes.
C'est bien ce qu'il me semblait mais je voulais vous l'entendre dire.


Soit dit au passage, je connais le travail de Paxton (et, sans vouloir être prétentieux, la période 39-45 en France) et je vous met au défi d'y trouver quoi que ce soit qui permette de comparer la ségrégation aux motifs religio-ethnique découlant sur une extermination physique avec une ségrégation aux motifs civiques découlant sur une reconduite aux frontières.

Je n'aime pas Brice Hortefeux, mais le prendre pour un Louis Darquier de Pellepoix, c'est véritablement insulter les morts.




doudourou a écrit:

On utilisait plus les trains que les avions, à l'époque.

Le "coup de génie" de Sarkozy a été de lié la soit disant "identité national" à l'immigration, dans un même ministère (qui s'occupe en fait quasiment uniquement d'expulsion en gros), laissant entendre par là que tout présence en France d'immigré est un péril pour cette prétendue identité.

Une nation qui n'aurait qu'UNE identité serait bien pauvre...

Vous raisonnez beaucoup sur des « sous-entendus » que chacun entend comme il veut.
Moi j'observe un élément objectif, il a mis un terme au péril du Front National, qui était lui concrètement et objectivement anti-démocratique.
Je vous laisse vos propos délirants sur Sarkozy qui ne voudrait qu'une identité. C'est un apôtre du communautarisme, de multi-culturalisme (et, dans ma bouche, ce n'est pas un compliment). Vous le sauriez si vous l'observiez pour ce qu'il est et non ce qu'on fantasme habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Mar 27 Jan - 22:13

EnclumeDesNuits a écrit:

Ah bon, il y a avait un ministère de l'identité nationale et de l'immigration sous Pétain ?

Bien sûr, tu as raison Enclume.
Je me suis un peu emballé, pris par l'énervement,
de voir ce type des instance du PS passé à ce poste.

La logique est évidente :
calmer les ardeurs d'RESF, de la CIMADE et des autres,
de présenter un visage plus soft de ce ministère.
Juste pour mettre de la vaseline, quoi.


EnclumeDesNuits a écrit:
Ok, d'accord, on en est aux comparaisons débiles, limite négationnistes.
C'est bien ce qu'il me semblait mais je voulais vous l'entendre dire.

"Négationniste", c'est toi qui charrie, là...
Dans d'autres débats du même type j'avais pris soin de ne pas comparer, de dissocier les deux périodes.
Et en effet, on ne peut pas comparer terme à terme les deux périodes historiques.

Mais cependant.

Cependant, ces cotas chiffrés,
cette courses au chiffre qui mobilise tant de moyens policiers, administratifs et de justice,
Ce déploiement policier sans précédent pour arrête ces sans-papiers,
ces centres de rétentions que tous s'accordent à trouver invivables,
dans lesquels des enfants se retrouvent,
parfois pendant un mois - à présent allongé à deux mois dans le cadre européen -,
comme si ces sans-papiers étaient de graves délinquants,
ces séparations de parents et d'enfants,
ces stratagèmes, ces mensonges pour les arrêter,
cette mise en accusation de ceux qui tentent de leur venir en aide,
bref cette hystérie véritable sur les sans papiers,
ne peut que rappeler - RAPPELER, cela je le maintiens -
les moments les plus sombres de l'histoire française du 20ème siècle..

EnclumeDesNuits a écrit:
Moi j'observe un élément objectif, il a mis un terme au péril du Front National, qui était lui concrètement et objectivement anti-démocratique..

Encore une fois, je ne suis pas du tout d'accord.
Le Pen n'était guère un péril car il était très isolé.
JE trouve plutôt que Sarkozy a installé au pouvoir beaucoup de ses idées.
Le programme économique n'est guère différent,
la politique migratoire semblable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Mar 27 Jan - 23:45

doudourou a écrit:

Cependant, ces cotas chiffrés,
cette courses au chiffre qui mobilise tant de moyens policiers, administratifs et de justice,
Ce déploiement policier sans précédent pour arrête ces sans-papiers,
ces centres de rétentions que tous s'accordent à trouver invivables,
dans lesquels des enfants se retrouvent,
parfois pendant un mois - à présent allongé à deux mois dans le cadre européen -,
comme si ces sans-papiers étaient de graves délinquants,
ces séparations de parents et d'enfants,
ces stratagèmes, ces mensonges pour les arrêter,
cette mise en accusation de ceux qui tentent de leur venir en aide,
bref cette hystérie véritable sur les sans papiers,
ne peut que rappeler - RAPPELER, cela je le maintiens -

L'hystérie de RESF et consort me semble bien valoir la première.

Quant aux chiffres et quotas donnés ci et là, on est dans le délire statistique qui a depuis longtemps perdu prise avec le réel.

doudourou a écrit:

les moments les plus sombres de l'histoire française du 20ème siècle..

Les moments les plus sombres de notre histoire n'avaient guère de rapport avec cette période où l'on file des centaines d'euros à des roumains pour qu'ils acceptent de repartir dans leur pays le temps d'une semaine...



doudourou a écrit:

EnclumeDesNuits a écrit:
Moi j'observe un élément objectif, il a mis un terme au péril du Front National, qui était lui concrètement et objectivement anti-démocratique..

Encore une fois, je ne suis pas du tout d'accord.
Le Pen n'était guère un péril car il était très isolé.
JE trouve plutôt que Sarkozy a installé au pouvoir beaucoup de ses idées.
Le programme économique n'est guère différent,
la politique migratoire semblable.

Le Front National était peut-être inapte à gouverner (cf. exemples des quelques mairies du Sud) mais sa présence devenait inévitable dans le débat politique, au point d'altérer toutes élections par des triangulaires infernales.

Jacques Chirac, président sortant avec le score le plus minable jamais obtenu par un président sortant, s'est tout de même fait réelire... Inespéré.

Je ne vois pas bien quelles idées de Le Pen (qui d'ailleurs se démarque pour la pluralité, et contradiction fréquente, de ses proposistions) Sarkozy a mises en oeuvre. Des exemples, peut-être...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
Tivi

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : Paris mec !

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Mer 28 Jan - 11:17

"Je ne vois pas bien quelles idées de Le Pen (qui d'ailleurs se démarque pour la pluralité, et contradiction fréquente, de ses proposistions) Sarkozy a mises en oeuvre. Des exemples, peut-être...?"

Concrètement, Le Pen n'a jamais vraiment eu "d'idées". Des idées complètement creuses en tout cas. Irréalisables, inappliquables. Censées plutôt témoigner d'une volonté ou d'une idéologie générale, mettant en lumière le concept de "préférence nationale".

Comme Besancenot en somme qui via deux trois idées-concepts permet de faire illusion sur la capacité créatrice de son mouvement.

Ce qui rapproche Sarkozy de Le Pen, c'est l'attitude, l'atmosphère, l'appropriation par l'un et l'autre d'un certain langage - double au demeurant - auquel on peut faire dire tout et n'importe quoi. Quand Le Pen dit : "la France tu l'aimes ou tu la quittes", il s'y niche l'idée de préférence nationale. Quand Sarkozy le dit, c'est la même idée qui se dégage mais avec l'exigence du droit. Un français est un individu qui dispose de la nationalité correspondante. En rapetissant les droits à son accession, Sarkozy dispose alors d'un champ à labourer. Tous ceux qui n'entrent pas dans ce cadre sont "a priori" des criminels, traités en tant que tel.

A ce titre, on constate quand même que "le cas par cas" est une illusion si on le met en rapport avec l'exigence des quotas (fixés à un Ministre comme on fixe un chiffre plancher de ventes à un chef de rayon).

En ce sens là, Sarkozy a "mangé" Le Pen, il l'a ingurgité avec intelligence et malice. Il n'empêche que les conditions de rétention sont parfois indignes. Il n'empêche que la droite française partage le même point de vue que Le Pen sur la colonisation (et elle a tenu à légiférer sur ce point). Il n'empêche qu'aujourd'hui, on met en place un dispositif qui va permettre de faire de Mayotte un nouveau département français (une nouvelle colonie ?). Il n'empêche que la conception de l'Europe selon Sarko vise à étendre l'influence de "l'identité" à toute l'Europe (Europe, un vieux groupuscule de triste mémoire qui proposait il y a longtemps de faire ce sur quoi légifère le Parlement Européen en matière d'immigration).

Je ne suis pas un idiot, je me doute bien que l'immigration est une chose terrible, que le drame se noue à la fois dans ces pays lointains de misère et qu'ici, tout est fait pour exploiter cette misère là...

Mais où est la coordination promise avec ces pays là ? Où est la volonté politique de partenariat annoncée ? Qu'est devenue cette promesse, déclamée oratorio le soir même de la victoire sarkozyste aux Présidentielles : "nous défendrons les opprimés du monde partout, où qu'ils se trouvent, nous ne cèderons pas à la real politik"...

N'était-ce donc que des mots ?

Je ne suis pas de ceux qui souhaitent diaboliser Sarkozy, mais certaines similitudes ne peuvent être rejetées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Mer 28 Jan - 11:31

Tivi a écrit:

Mais où est la coordination promise avec ces pays là ? Où est la volonté politique de partenariat annoncée ? Qu'est devenue cette promesse, déclamée oratorio le soir même de la victoire sarkozyste aux Présidentielles : "nous défendrons les opprimés du monde partout, où qu'ils se trouvent, nous ne cèderons pas à la real politik"...

Il y a d'autres questions à poser. Notamment se pose la question de savoir si ces pays désirent une telle coordination.

Certains pays, comme le Mali, on clairement dit qu'il n'y a pas de négociation ni accord possible si la France n'offre pas en cadeau une somme supérieure à la manne d'argent que ses ressortissants clandestins fait parvenir mensuellement en France (Western Union n'a jamais été aussi populaire...).

Il ne faut donc pas voir les pays d'Afrique uniformément comme des pauvres petits pays désoeuvrés et perdus.

Se pose la question de savoir si la France doit subventionner (en plus qu'à présent) le reste du monde pour que le reste du monde dise contribuer à lutter contre le phénomène de la clandestinité et ce qu'il entraîne (qui permet l'abolition du droit du travail bien plus que n'importe quel militant UMP).

Et on ne peut ôter à Hortefeux le fait d'avoir visité régulièrement l'ensemble des pays d'Afrique pour développer une telle collaboration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Mer 28 Jan - 17:15

EnclumeDesNuits a écrit:

Je ne vois pas bien quelles idées de Le Pen (qui d'ailleurs se démarque pour la pluralité, et contradiction fréquente, de ses proposistions) Sarkozy a mises en oeuvre. Des exemples, peut-être...?

Volontier.

J'ai repris le programme du borgne en 2007, .
Je note :

. Sur l'expulsion en masse des sans-papiers, je n'y reviens pas, c'est évident.

. "Supprimer le regroupement familiale", c'est ce que fait ce gouvernement, mais de façon insidieuse, au "cas par cas", comme on dit...

. "Modification de l'ordonnance de 1945 sur les délinquants mineurs et abaissement de la majorité pénale", une mesure de "bon sens" selon Dati.

. "Harmonisation de l'ensemble des régimes d'assurance maladie et retraite", c'est en cours.

. "Harmonisation des régimes de retraite", idem.

. "Réorganisation du réseau UNEDIC-ASSEDIC", c'est fait, ils ont été fusionnés.

. "Retrouver la valeurs des savoirs fondamentaux", ce sont les nouveaux programmes de la maternelle et du primaires, qui évacuent la culture et l'expérimentation.

. "Les IUFM sont devenus de véritables centres de déstructuration et d'endoctrinement." Suppression, donc. C'est fait.

. "Suppressions de 20000 personnels administratifs et techniques" dans l'éducation. Sarkozy va plus loin en supprimer 80 000 poste de profs sur 3 ans.

. "Supression de la carte scolaire", c'est quasiment fait.

. "La gouvernance des université doit être réformée. (...) Le pouvoir réél doit être confié au Président sous surveillance du Conseil" C'est fait.

. "Une plus large autonomie sera accordée dans le recrutement des professeurs". C'est fait, par la réforme des université et la création des EPEP en primaire et maternelle.

. "Coupler le codévelloppement avec le retour des immigrés" c'est ce qu'a fait Hortefeux.

. "Redonner la parole au publlic" en matière de culture, c'est ce qui a été demandé dans la lettre de mission de sarkozy au ministre de la culture.

. "Renégociation de la durée hebdomadaire du travail par branche d'activité. Permettre en particulier de gagner plus à ceux qui travaillent plus", tiens! ça me rappelle quelques chose! C'est fait.

. "Simplification du code du travail", c'est fait.

. "Baisser la pression fiscale", c'est fait, c'est le bouclier fiscale.

. "Rationaliser la dépense publique" "Améliorer la qualité des services publiques en réorganisant la Fonction Publique, par l'introduction du principe de mobilité et le non-remplacement d'une partie des départs à la retraite", c'est fait, c'est la fameuse LOLF.

. "Réformer le traitement du chômage et le RMI, dans une logique qui favorise la reprise d'une activité : transformer le revenu d'insertion en revenu minimum d'activité." C'est fait, c'est le RMA.

. "Regrouper les université et les grandes écoles en pôles de recherches pluridisciplinaire", c'est les pôle de récherches, (je crois, un nom comme ça...)

. "La garantie du service minimum en cas de grève". c'est fait.

. "Imposer aux professeurs un temps de présence supplémentaire au sein des établissement consacré à l'aide au devoir aux élèves", c'est fait, c'est la fameuse "aide personnalisée".

Soit un bon vieux mélange d'atoritarisme, d'hyper libéralisme et de conservatisme.
Il reste des points non appliqués, dans le programme du FN de 2007,
mais il reste encore trois ans à Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Jeu 29 Jan - 1:45

doudourou a écrit:
EnclumeDesNuits a écrit:

Je ne vois pas bien quelles idées de Le Pen (qui d'ailleurs se démarque pour la pluralité, et contradiction fréquente, de ses proposistions) Sarkozy a mises en oeuvre. Des exemples, peut-être...?

Volontier.

J'ai repris le programme du borgne en 2007, .
Je note :

. Sur l'expulsion en masse des sans-papiers, je n'y reviens pas, c'est évident.

. "Supprimer le regroupement familiale", c'est ce que fait ce gouvernement, mais de façon insidieuse, au "cas par cas", comme on dit...

. "Modification de l'ordonnance de 1945 sur les délinquants mineurs et abaissement de la majorité pénale", une mesure de "bon sens" selon Dati.

. "Harmonisation de l'ensemble des régimes d'assurance maladie et retraite", c'est en cours.

. "Harmonisation des régimes de retraite", idem.

. "Réorganisation du réseau UNEDIC-ASSEDIC", c'est fait, ils ont été fusionnés.

. "Retrouver la valeurs des savoirs fondamentaux", ce sont les nouveaux programmes de la maternelle et du primaires, qui évacuent la culture et l'expérimentation.

. "Les IUFM sont devenus de véritables centres de déstructuration et d'endoctrinement." Suppression, donc. C'est fait.

. "Suppressions de 20000 personnels administratifs et techniques" dans l'éducation. Sarkozy va plus loin en supprimer 80 000 poste de profs sur 3 ans.

. "Supression de la carte scolaire", c'est quasiment fait.

. "La gouvernance des université doit être réformée. (...) Le pouvoir réél doit être confié au Président sous surveillance du Conseil" C'est fait.

. "Une plus large autonomie sera accordée dans le recrutement des professeurs". C'est fait, par la réforme des université et la création des EPEP en primaire et maternelle.

. "Coupler le codévelloppement avec le retour des immigrés" c'est ce qu'a fait Hortefeux.

. "Redonner la parole au publlic" en matière de culture, c'est ce qui a été demandé dans la lettre de mission de sarkozy au ministre de la culture.

. "Renégociation de la durée hebdomadaire du travail par branche d'activité. Permettre en particulier de gagner plus à ceux qui travaillent plus", tiens! ça me rappelle quelques chose! C'est fait.

. "Simplification du code du travail", c'est fait.

. "Baisser la pression fiscale", c'est fait, c'est le bouclier fiscale.

. "Rationaliser la dépense publique" "Améliorer la qualité des services publiques en réorganisant la Fonction Publique, par l'introduction du principe de mobilité et le non-remplacement d'une partie des départs à la retraite", c'est fait, c'est la fameuse LOLF.

. "Réformer le traitement du chômage et le RMI, dans une logique qui favorise la reprise d'une activité : transformer le revenu d'insertion en revenu minimum d'activité." C'est fait, c'est le RMA.

. "Regrouper les université et les grandes écoles en pôles de recherches pluridisciplinaire", c'est les pôle de récherches, (je crois, un nom comme ça...)

. "La garantie du service minimum en cas de grève". c'est fait.

. "Imposer aux professeurs un temps de présence supplémentaire au sein des établissement consacré à l'aide au devoir aux élèves", c'est fait, c'est la fameuse "aide personnalisée".

Soit un bon vieux mélange d'atoritarisme, d'hyper libéralisme et de conservatisme.
Il reste des points non appliqués, dans le programme du FN de 2007,
mais il reste encore trois ans à Sarkozy.


Et ? Le Pen n'a t-il pas dit « passe moi le sel », aussi, qu'on taxe de lepénistes tous ceux qui mangent salé ?

Je ne vois rien là-dedans qui soit propre à Le Pen, rien qui ne soit spécifiquement d'extrême droite (PS : expulser les clandestins, ça se fait aussi sous les gouvernements de gauche...).
C'est à l'image de ce que je disais au dessus, un mélange hétéroclite, parfois contradictoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Jeu 29 Jan - 1:59

EnclumeDesNuits a écrit:

Je ne vois rien là-dedans qui soit propre à Le Pen, rien qui ne soit spécifiquement d'extrême droite

Ah bien...
alors c'est le programme d'un peu tout le monde, quoi...
Un programme centriste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
Tivi

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : Paris mec !

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Jeu 29 Jan - 10:39

doudourou a écrit:

Ah bien...
alors c'est le programme d'un peu tout le monde, quoi...
Un programme centriste.

Ayé, j'ai craché mon café sur mon clavier Smile

Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Jeu 29 Jan - 12:27

On vit dans une société parfaitement démocratique, centriste et apaisée.
LA preuve, rien qu'aujourd'hui, source Libération :

Un préfet muté après une visite présidentielle agitée

Jean Charbonniaud, préfet de la Manche, a été muté un peu plus de six mois après sa nomination, en juillet 2008, indique mercredi le compte-rendu du conseil des ministres.

Jean-Karl Deschamps, vice-président socialiste du conseil régional de Basse-Normandie, a estimé sur le site internet du quotidien Ouest France que cette mutation était un "caprice d'Etat."

Une interprétation contestée par l'Elysée. "Si c'était une sanction, il aurait simplement été placé hors cadre", a-t-on déclaré.

Nicolas Sarkozy avait été chahuté par des manifestants à Saint-Lô le 12 janvier dernier. Le chef de l'Etat avait souhaité un bain de foule mais seule une vingtaine de ses sympathisants avaient pu franchir le cordon de CRS.

"Nicolas Sarkozy est venu présenter ses voeux à Saint-Lô. Les élus UMP ont appelé la population à venir applaudir le président, mais il y a eu des manifestants", a expliqué Jean-Karl Deschamps.

"Il faut un responsable: on déplace le préfet. Je ne comprends pas qu'on utilise l'appareil de l'Etat et de la République pour passer ses caprices", a-t-il ajouté.

Jean Charbonniaud doit prendre la fonction de préfet hors cadre pour siéger comme "membre du Conseil supérieur de l'administration territoriale de l'État."


Ou encore :
Un retraité arrêté pour de fausses menaces contre Sarkozy

Un homme de 67 ans a passé sept heures en garde à vue par erreur, à cause d’une lettre de menaces à Nicolas Sarkozy que les enquêteurs lui avaient attribuée.

Un retraité a passé sept heures en garde à vue par erreur le 22 janvier à Maubeuge (Nord), à cause d'une lettre, signée de son nom mais qu'il n'a jamais écrite, adressée à Nicolas Sarkozy, l'insultant et le menaçant de mort.

Selon Zéphir Brassart, 67 ans, trois policiers de la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris ont frappé chez lui à 6h30 à Louvroil (Nord), pour l'interpeller et le placer en garde à vue au commissariat de Maubeuge où il restera sept heures. Ils ont aussi fouillé son domicile pour rechercher des armes et examiner son ordinateur.

"La police m'a montré une lettre tapée à l'ordinateur avec mon nom en bas et mon adresse et qui disait que j'avais menacé Sarkozy de mort, insulté sa femme et que j'étais le chef d'une entreprise terroriste", a raconté Zéphir Brassart, confirmant une information du quotidien la Voix du Nord.

"J'ai subi des test ADN, la prise d'empreintes et des photos de face et de profil. Ils ont fini par me relâcher parce qu'ils ont bien vu que c'était une erreur", a-t-il ajouté, encore choqué par sa mésaventure.

Le parquet de Paris a confirmé qu'aucune charge n'avait été retenue contre le retraité, et que la brigade criminelle continuait d'enquêter pour tenter de connaître le véritable auteur de la lettre.

Zéphir Brassart, qui ne comprend pas pourquoi quelqu'un a ainsi usurpé son identité, a souhaité rendre publique son histoire "pour que cela n'arrive plus à d'autres, parce que ça arrive à beaucoup de gens en ce moment". Il est d'autant plus affecté que son père résistant a été "déporté" à Dachau et Buchenwald" à cause "d'une lettre anonyme de dénonciation".


Et c'est ainsi à peu près quotidiennement.
Sans commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Jeu 29 Jan - 13:39

Il va surtout falloir remplacer progressivement tous les préfets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Jeu 29 Jan - 13:51

on est en pleine République bananière !
C'est effarant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Sam 31 Jan - 1:52

Saint-Lô, je connais bien.

C'est là que je suis né, que j'ai grandi, que mes parents habitent encore.
Le moins que l'on puisse dire c'est que Saint-lô n'est pas habitué à être sous les feux de la rampe.
C'est une ville très très plan-plan,
provinciale, très provinciale.
Un bled de basse-normandie, quoi.
Rien à voir avec Cherbourg ou Caen.
Le pouvoir municipal, y est à droite, centre droit, depuis des lustres,
entre les mains d'un certain Digard depuis plusieurs élections.

Il y a eu des socialistes au pouvoir, jadis, dans la foulée de la première élection de Mitterrand.
Ils y ont créer tout ce qu'il y a d'intéressant à Saint-lô :
un musée des beaux art et un éco-musée du bocage nrmand,
et une superbe bibliothèque,
le tout dans un beau bâtiment.

Hélas!
Pour construire ce lieu en centre ville,
ils ont sacrifié de sacro-saintes places de parkings.
Cela leur a coûté la réélection et le retour au pouvoir des pro-parking,
des RPR, puis UMP.
Jamais de vagues à Saint-lô, jamais de contestation.

Aussi Sarkozy pensait sans doute jouer sur du velours en y allant pour présenter ses voeux à l'Education National,
voeux qui avaient peu de chance de bien se passer partout ailleurs,
tant les relations sont tendus et les attaques du gouvernement contre l'école nombreux.

Mais ça n'a pas marché!
Même à Saint-lô il y a des citoyens mécontents de Sarkozy.
Ils ont même eu l'outrecuidance de s'exprimer.
Et la police ne les a pas parqués au loin, déportés, enfermés, baillonné, que sais-je.
CE qui fait que, crime de lèse majesté,
les fragiles oreilles presidentielles furent heurtés par ce cris malsonnants.
Et ça, ça rend trop vénère le Sarko.

Ni une ni deux, il vire le préfet, et le responsable de la sécurité.
Comme ça.
Un caprice.

Et voyez son entourage bien embêté,
essayant d'arranger la chose,
de noyer le poisson,
d"en appeler au risque terroriste,
qu'importe,
tous les moyens sont bons....

À déguster... ça vaut son pesant de cacahouètes.



N'est-ce pas à cela que l'on voit qu'un pouvoir est en train de se déliter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Sam 21 Mar - 16:30

Ouais, et pendant ce temps Julien Coupat est toujours pris en otage par le gouvernement... (+ de 4 mois déjà!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur d'Hiver

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Nord Est

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Dim 22 Mar - 12:12

Bientôt, quand le président se déplacera, on mobilisera une claque, pour l'applaudir, on mettra les enfants en uniforme, agitant des petits drapeaux, comme au temps de Mao en Chine.

Je sais, je sais, j'avance un brin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 14/01/2009
Localisation : on dirait le Sud

MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   Dim 22 Mar - 21:01

... tu avances du brun tu veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechemindeparla.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rachida s'en va, j'm bien cette position   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rachida s'en va, j'm bien cette position
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit craquage mais bien ciblé !
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» UN BONNET SUPER SIMPLE... ET BIEN CHAUD !
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» Bien le bonjour à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: Débats :: Politique-
Sauter vers: