Manufacture de création, d'écriture, de critique et de discussion sur la culture, la politique, le monde et toutes les autres choses...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur la grève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Sur la grève   Mer 28 Jan - 19:54



Le 29 Janvier, c'est grève générale.

Vous la vivez comment cette grève-là?

C'est à dire comment la vivez-vous concrètement,
sur le terrain, dans votre quotidien?

Vous l'avez vu comment, ressenti comment?

De loin ou de près?

Comme un rêve, ou comme un cauchemar?

Vous en attendez quoi, vous espérez quoi?

Vous êtes pour ou contre?

Vous faites grève ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
beabab



Messages : 306
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Elle court, elle court la banlieue

MessageSujet: Re: Sur la grève   Jeu 29 Jan - 0:30

je serai en grève demain !
Mais pas à la manif car ça risque d'être compliqué niveau transports, et j'avoue, j'ai plus la foi des barricades et je fais grève mais sans trop d'illusions.

Enfin c'te année, je suis dans un service où les gens sont mobilisés.
En partant tout le monde s'est dit à vendredi.
Lors des derniers piquets de grève, qui avait pour but de bloquer l'accès aux centres (je travaille aux impôts) même aux non grévistes..dès le 2ème ou 3ème jour, on leur a envoyé une cie de CRS pour lever les piquets...
Bref ces gens des impôts, de dangereux délinquants !

Enfin on verra...l'espoir se nourrit de rêves...

Sinon j'ai regardé le journal de France 2 pour voir le traitement de l'information, c'est à pleurer... toujours les mêmes reportages débiles (excusez, je suis énervée) que la grève, ça embête bien tout le monde mais que les Français sont franchement débrouillards et arriveront à faire garder leurs gamins...ou feront du co-voiturage...
et devront le devenir plus encor' quand les secteurs publics seront réduits à leur portion congrue...
Presque rien sur les revendications, si ce n'est pour dire qu'ailleurs, en Europe, les gens manifestent mais on ne fait pas grève par tradition ...

Faudrait arrêter avec la tradition comme "la galette des rois".
Tiens je sais pas quoi faire, allez une bonne p'tite grève.
on fait grève car c'est le seul moyen qui reste pour dire qu'on est pas d'accord, mais pour combien de temps encor' ? ...

Woerth que j'ai entendu ya deux jours, le matin sur France Inter, m'a bien énervé, avec ses formules, ça fait 40 ans qu'ils sortent avec les mêmes pancartes, les mêmes revendications...Les fonctionnaires sont dans un secteur protégé, ces nouveaux privilégiés et patatii et patata, le blabla libéral...
Tous "ces povres gens" qui vont devoir eux aller bosser et ce sera bien compliqué...
Pour ces povres gens, en dehors des périodes de grèves, vous faites quoi pour eux, M Woerth ?

Il faut dire que M Woerth, depuis 40 ans, les inégalités n'ont cessé de se creuser...
Ah ! oui c'est vrai le bouclier fiscal
Et l'argent filé aux banques, à l'industrie automobile, avec quelle contrepartie ???

"Bon appétit, Messieurs"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tivi

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 42
Localisation : Paris mec !

MessageSujet: Re: Sur la grève   Jeu 29 Jan - 12:41

beabab a écrit:


Faudrait arrêter avec la tradition comme "la galette des rois".
(...)

Woerth que j'ai entendu ya deux jours, le matin sur France Inter, m'a bien énervé, avec ses formules, ça fait 40 ans qu'ils sortent avec les mêmes pancartes, les mêmes revendications...Les fonctionnaires sont dans un secteur protégé, ces nouveaux privilégiés et patatii et patata, le blabla libéral...
Tous "ces povres gens" qui vont devoir eux aller bosser et ce sera bien compliqué...
Pour ces povres gens, en dehors des périodes de grèves, vous faites quoi pour eux, M Woerth ?

"Bon appétit, Messieurs"

Tout ça est tellement vrai, Béa...pffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Sur la grève   Jeu 29 Jan - 13:11

Ici, je suis contente, pas de cours aujourd'hui,
donc j'ai évité la cruelle question de savoir comment rattraper
sachant que toute les salles sont prises, et que si ça tombe à l'exam,
mon groupe de TD serait dans la merde.

Par contre soutenance de thèse d'un copain ce matin,
donc, je suis allée au boulot, tout en me déclarant gréviste.

Pas de transport en banlieue , stations de RER fermées...
mais j'ai une place reservée dans un car loué par les syndicats.

Départ de la manif enseignants/chercheurs 14h à Jussieu.
J'y vais, mais je vais morfler, j'ai mal à la gorge (et faut que je conserve ma voix).
Je suis contente, c'est en plus l'occaz de voir mes potes parisiens en journée.
Le tout, c'est de prier pour que je puisse rejoindre Paris avant la fin de la manif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Sur la grève   Jeu 29 Jan - 14:16

Impossible pour moi de me déclarer en grève.

Je suis travailleur indépendant,
un artiste maudit,
qui travaille dans son gourbis sous les combles...

Donc si je suis en grève, tout le monde s'en fout.
Mes employeurs ne le sauraient même pas,
ou s'en fichent...

N'empêche que je ne cesse de le constater :
les rémunérations diminuent,
et il faut travailler plus qu'avant pour gagner la même chose.
Travailler plus pour gagner moins.

Je partage entièrement les inquiétudes et les colères des salariés du public et du privé,
même si je n'en suis pas.

Comme beaucoup j'enrage de votre la fracture sociale s'élargir,
le tissu social se déchirer,
la solidarité, la culture, la démocratie jetés aux orties,
sous le coup de réformes ineptes et injustes.

L'école de mes enfants est totalement en grève,
classes fermées, portes closes,
tous les instits en grève, et ils ont bien raison!


Il faut dire que l'école s'est mangée de plein fouet les réformes en cours,
sur la situation a nettement dégénérée depuis la rentrée.

À présent, plus de ZEP, et les aides spécifiques qui allaient avec,
plus de RASED non plus.
Ce qui fait qu'une école de Neuilly ou de Passy disposent exactement des mêmes aides qu'une école du 20ème de Paris ou de Montreuil,
le même pseudo système d'"aide personnalisée".

C'est ça l'égalité!
Tous égaux,
toutes les écoles en concurrence ,
dans un libre marché scolaire sans carte scolaire.

Je ne sais pas encore très bien si je vais manifester.
Les métros ont l'air de pas trop mal rouler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
Christine

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2008
Localisation : Sous la ligne bleue des Cévennes

MessageSujet: Re: Sur la grève   Jeu 29 Jan - 21:01

Jouer à la grève, c'est une vrai chouette idée.
Moi je ne fais pas la grève, il y a longtemps que je n'ai plus de "vrai" boulot, seulement un peu de contes par ci par là.
Mais sautons quelques générations et par dessus les jouets, ma vieille maman, 86 ans, ancienne institutrice, m'a dit qu'elle faisait la grève symbolique depuis sa petite maison de fée quelque part en Auvergne.
Et ça me plait autant que les jouets, bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Sur la grève   Jeu 29 Jan - 21:15

Je n'ai rien vu des grèves sinon qu'il y avait plus de pleupleus qu'à l'accoutumée sur mon trajet boulot-maison, sur les coups de 14h : les routes étaient encombrées d'automobilistes du dimanche. Quand on précise que ces automobilistes du dimanche sont « franciliens », on a fait le tour de la question.

Rien que de très prévisible, en somme. Ca manque de fantaisie, les jours de grève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
Marie-Georges Profonde

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 15/11/2008
Age : 43
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sur la grève   Ven 30 Jan - 0:41

Quel bonheur ce défilé à Paris ! 300 000 personnes murmurait-on dans les porte-voix Surprised
C'était... géant, y'a pas à dire.
Et ça ne manquait pas de fantaisie : Vercingétorix défilant pour les archéologues en colère, monsieur Loyal aussi, des Sarkozy verdâtres brandis çà et là, chars de danseurs, infirmiers en colère, chercheurs en colère, étudiants en colère, profs en colère, psys en colère, policiers en colère, ouvriers métallo, auto, chimie en colère, théâtres en colère, opéras en colère, journalistes en colère, audiovisuel en colère, RFI en colère, intermittents en colère, lycéens en colère, éboueurs en colère, handicapés et malades en colère etc. etc. Tous ceux à qui on demande plus tout en retirant leurs moyens...
Un des fils conducteurs dans les pancartes était "Et là, tu nous vois ?" Sarkozy a récolté ce qu'il a semé...
Alors j'en pense quoi, de cette grève dont certains déplorent le côté fourre-tout ? Eh bien je pense qu'elle a été nécessaire pour montrer que nous ne sommes pas résignés, que nous ne soutenons pas l'idée de "nécessaires réformes" au sens sarkozyen du terme et que les syndicats sont prêts à s'unir face à la dégradation des conditions de travail et des services publics.
Sur ces bonnes paroles, je m'en vais en chantonnant... La sécu, elle est à nous, on s'est battus pour la gagner on se battra pour la garder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouchedela.blogspot.com
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: quand y'en a plus y'en a encore   Ven 30 Jan - 15:31

ouais c'était pas mal cette manif (Paris), ça piétinait un peu, beaucoup même, mais ça a permis de prendre la température... accessoirement, je me demande toujours comment des types comme Chérèque (qui a déjà signé des pieds et des mains tout ce qu'on lui a présenté, et n'appelait d'ailleurs pas à la grève mais à une "journée d'action") peuvent avoir le culot de montrer leur gueule dans les cortèges mais enfin... le plus important c'est que ça ne s'arrête pas au 29 janvier et donc, vous le savez peut-être déjà, il y a une autre manif demain, pour celles et ceux qui sont sur la région parisienne en tous cas :



n'hésitez pas, l'idée c'est de dire: MÊME PAS PEUR !!

plus d'infos ici

à+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EnclumeDesNuits

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : 93 hardcore

MessageSujet: Re: Sur la grève   Ven 30 Jan - 16:19

edgar a écrit:
ouais c'était pas mal cette manif (Paris), ça piétinait un peu, beaucoup même, mais ça a permis de prendre la température... accessoirement, je me demande toujours comment des types comme Chérèque (qui a déjà signé des pieds et des mains tout ce qu'on lui a présenté, et n'appelait d'ailleurs pas à la grève mais à une "journée d'action") peuvent avoir le culot de montrer leur gueule dans les cortèges mais enfin... l

Le phénomène inévitable dans les grèves, c'est leur appropriation. Vous croyez que l'ensemble de ces personnes était derrière votre petite bannière à vous, pour pouvoir décerner des autorisations de présence ou d'absence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imbepile.free.fr/
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: quand y'en a plus y'en a encore   Ven 30 Jan - 18:17

Je n'ai pas de bannière, déjà. Ensuite, j'avais bien compris que cette manif était "unitaire", merci. Enfin, ce commentaire sur le chef de la CFDT n'était qu'un exemple parmi d'autres des multiples contradictions dont les "luttes" syndicales sont plombées et rien ne m'empêche d'en parler, à l'heure où de nombreuses organisations ont justement peur d'être débordées par leurs bases (et/ou de perdre des adhérents). Bref, juste une petite pique pour que les débats sur cette mobilisation (et ses suites éventuelles) ne s'endorment pas trop dans dans l'autosatisfaction béate... mais je comprends que cela puisse déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: quand y'en a plus y'en a encore   Sam 31 Jan - 2:14

En d'autres termes, on peut très bien se retrouver ponctuellement à manifester tous ensemble pour une "cause" commune (en gros un ras-le-bol et une inquiétude généralisés) sans pour autant perdre tout sens critique vis à vis des uns ou des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Sur la grève   Sam 31 Jan - 2:21

edgar a écrit:
En d'autres termes, on peut très bien se retrouver ponctuellement à manifester tous ensemble pour une "cause" commune (en gros un ras-le-bol et une inquiétude généralisés) sans pour autant perdre tout sens critique vis à vis des uns ou des autres...


Oui, ça me semble clair, ED!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Sur la grève   Sam 31 Jan - 2:31

Citation :
manifester tous ensemble pour une "cause" commune (en gros un ras-le-bol et une inquiétude généralisés

Disait Edgar.

Et c'est vrai, c'est ce qu'ont fait tant de français.
Mais cette "cause" n'a pas l'air si commune que ça.
Parce que le gouvernement comprend (ou feint de, bien sûr) inquiétude envers la crise qui s'annonce.

_ qui s'annonce!! comme si précédemment, il n'y avait pas de crise, pas de précarité, pas de "problèmedupouvoird'achat", comme si tout baignait dans l'huile, "avant" la crise_

Aussi, ils peuvent affirmer effrontément que les français aiment bien Sarkozy,
mais int juste un peu les jetons de la crise,
et donc Sarkozy est toujours là pour nous protéger,
et va continuer à réformer comme devant.

Sauf que.

Ce n'est pas par peur de la crise que les français (ceux qui le pouvaient) se sont mis en grève (les sondage évoquent à 70% un soutien à cette grève).
Mais bien pour protester extrêmement vivement CONTRE LES REFORMES déjà entrée en vigueur et contre CELLES QUI SE PROFILENT A L'HORIZON.


Il y a donc là un sacré malentendu, me semble-t-il, un fossé qui ne va faire que se creuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
dryade



Messages : 32
Date d'inscription : 15/11/2008
Localisation : Marseille, tè vé !

MessageSujet: Sur la grève toujours   Sam 31 Jan - 11:43

Bon, moi je ne travaille plus, donc je n'ai pas pu faire grève. Aller manifester m'est difficile (physiquement parlant). Alors, ma façon d'être avec les grévistes, c'est de discuter, parler, expliquer.
Expliquer aux parents d'élèves qui voient l'affiche informant qu'il n'y aura pas d'école jeudi, leur dire que l'avenir de leur gosse est menacé et que ça commence là, en primaire. Que les instits ne sont pas des nantis, des privilégiés, malgré leurs vacances (jalousie qui ne finira jamais).
La veille du jour J, j'ai passé un examen avec un ophtalmo casseur de gréviste. Là aussi, discussion, sur les fonctionnaires, ces privilégiés, qui ont des avantages exhorbitants. Ça tombe bien, j'étais fonctionnaire, je connais donc ces avantages exhorbitants. Le toubib a semblé approuver mon analyse, mais je pense que c'était par courtoisie. De toutes façons, je m'en fous.
Mais il y a tant de gens à convaincre ! Tant de gens qui ont très peu mais qui ont peur de perdre ce pas grand chose. J'espère que ça ne s'arrêtera pas là, qu'il y aura d'autres actions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Sur la grève   Sam 31 Jan - 12:28

Yo... on a rejoint SLR et les universités à Jussieu.
Il y avait à la fois du monde (j'ai retrouvé sans pb mes connaissances)
mais dieu que c'était bouché ...
2 heures pour faire jussieu bastille... 45 minutes fixes, en fin de cortège,
avec les flic et les CRS 100m derrière. On se sent un peu découvert dans cette position.
Là j'ai craqué (du mal à rester fixe, surtout quand on se caille)
on a remonté comme on pouvait... mais j'ai pas réussi à tout faire.

Le truc que j'apprécie, c'est que lors des manifs, c'est plus facile de parler aux gens.

Au final, je ramène une bonne crêve, malgré mes anticipations.
Et on remet les débats lundi, pour savoir si les cours sont maintenus à la fac ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Sur la grève   Mar 3 Fév - 14:11

Depuis hier, greve illimitée dans certaines universités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Sur la grève   Mar 3 Fév - 14:25

herbertlecanard a écrit:
Depuis hier, greve illimitée dans certaines universités.

Oui, j'ai entendu ça.
Tu pourrais nous redire un peu le contenu de cette réforme sur les enseignants-chercheurs?

Je suis effaré de l'interprétation de cette grève par les médias,
par les commentateurs et éditorialistes patentés,
et donc le pouvoir :
cette grève et cette manif' ne serait qu'une réaction de crainte face à la crise qui s'annonce,
et pas du tout une riposte face au mesures déjà prise (et qui ne découlent en rien de la crise)
et ne serait surtout pas «rejet de la politique du gouvernement» comme le dit Eric Woerth.
Ah ben ça alors! faut le faire!

Il n'est de pire sourd...

ça commence a bouger un peu aussi dans l'école de mes enfants,
j'essaye, du moins que ça bouge,
je fais des réunions,
où se pressent... 9 personnes (sur 400 parents).
C'est pas gagné, mais faut y croire,
les luttes se construisent comme disait je ne sais plus qui.

On va y arriver!

Encore que ça ne sera pas de la tarte de faire reculer le gouvernement sur ce projet de libéralisation totale de l'école,
école indépendantes, dirigées par un "conseil d'administration" (renomées EPEP),
recrutant eux-même les enseignants, sur on ne sait quelle critère,
les remplaçants ne seraient plus des profs mais recrutés (comment?) à l'ANPE,
toutes les écoles se retrouvant en concurence dans un vaste marché de l'éducation,
concurence "libre et non faussée", puisque la carte scolaire se trouvera supprimé,
les évaluation en fin de CM2 publiée,
et puisque c'est l'égalité totale,
puisqu'une école de Neuilly ou de Montreuil auront exactement les mêmes aides.

Il y a en ce moment 1500 écoles dans 70 départements occcupés (plus ou moins temporairement) par les parents?
Vous le saviez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Sur la grève   Mer 4 Fév - 13:30

OUep, faut que j'essaie de faire un truc clair !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Sur la grève   Mer 4 Fév - 14:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Sur la grève   Ven 6 Fév - 10:40

Ed. a écrit:
Salut,

dites, celles et ceux qui sont allé(e)s aux manifs aujourd'hui, vous voulez raconter un peu? la température, pourquoi, tout ça... je peux essayer de rendre celle de samedi dernier... on peut en parler... bon en fait c'est comme vous voulez.

Et bien c'est très volontier, Edgar, cette rubrique de reportage au quotidien sert à ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
herbertlecanard

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Sur la grève   Ven 6 Fév - 13:08

Ca m'interesse Ed !
Hier, je n'y suis pas allée, on avait un débat ici en même temps.
Par contre, mardi, j'en serais, avec les étudiants s'ils nous rejoignent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Sur la grève   Sam 7 Fév - 1:06

bon d'accord je reviendrai sur samedi alors, c'était assez étrange... sinon mardi dernier (le 3), sur les coups de midi, pas rasé mais pas vraiment par hasard, je suis passé à Censier (Paris III). Dans l'un des deux grands amphis les étudiants étaient bien partis pour voter la grève "active". L'amphi était plein et pourtant en deux heures de temps (l'AG avait commencé à 10h) c'était apparemment presque plié. C'est bien Censier c'est à taille relativement humaine, et surtout tout le monde avait l'air assez déterminé. Je suis pas trop resté. Dans l'amphi d'en face, les enseignants, déjà en grève depuis une semaine, étaient aussi en AG. Ça avait l'air plus laborieux...

j'ai appris ensuite que la grève avait bien été votée, et qu'une AG avec les enseignants se préparait. Et les personnels non-enseignants? je sais pas. A signaler aussi qu'une proposition de la CNT de grève avec occupation a été assez majoritairement rejetée.

voir aussi un reportage en temps réel de la matinée de V. Pécresse à Strasbourg hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudourou

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 29/10/2008
Localisation : East Side Paname

MessageSujet: Re: Sur la grève   Sam 7 Fév - 1:25

edgar a écrit:
V. Pécresse à Strasbourg hier.

Savoureux contre rendu!
je l'avais déjà lu en diagonal sur le site de Libé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com/
edgar

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Sur la grève   Lun 9 Fév - 12:55

Chroniques en retard - 01



Samedi 31 janvier 2009, manif.

RV RER Luxembourg, 15 h de l'après-midi.

A l'appel du comité de soutien aux inculpés du 11 novembre, entre autres.

1200 personnes selon la préfecture, plutôt 3000 en réalité.

Une manif très très encadrée. Dès que l'on descend du RER et met le pied sur le quai, des bleus partout. Dans les escaliers, les couloirs, des uniformes. Pareil dehors.

La manif démarre une petite heure en retard. Nous prenons la rue Gay-Lussac (!!). L'idée est de passer par la prison de la Santé (où est détenu Coupat "provisoirement" depuis près de 3 mois maintenant, mais pas que)... "Le trajet c'est la santé" sur une pancarte, "MAM OUT" sur une autre...

Ambiance assez étrange, tendue, détermination et joie rentrée de voir qu'il y a du monde aussi. Au milieu une petite fanfare, à l'arrière un beau semi-remorque avec du son alterne les classiques (Bérus, Parabellum) et techno hardcore. Heureusement qu'ils sont là, parce qu'au début c'était un peu pesant à cause du déploiement de force qui nous attendait. Mais ça prend peu à peu. Quelques slogans: "Libérez nos camarades", "Les criminels c'est l'Etat"... Des banderoles...



Foule assez variée, avec beaucoup de noir quand même. Quelques enfants. La FA est là, c'est bien ça fait du soutien. Des masques blancs, avec écrit "terroriste" dessus...

Dans toutes les rues perpendiculaires des flics: CRS et gardes mobiles, beaucoup en civil (oreillettes et bonnets) qui longent le cortège, et à tous les coins de rues ça filme et flashe. Ce sera comme ça pendant deux heures. Plus les photographes à téléobjectifs perchés sur les balcons. Une chose est sûre, tout le monde a été fiché.



Partout des paniers à salade, grilles, matraques et flashballs bien en vue. Un dispositif policier hallucinant, grotesquement disproportionné. C'est sûr que ça peut dissuader d'y participer, aussi. On voudrait trop te faire sentir que ça rigole pas mon pote.

Cependant, feux d'artifice, slogans et acclamations animent la marche.

C'est en arrivant à l'angle du Bd Arago, tout près de la prison donc, que cela a failli péter. Comme depuis le début, les forces de police encadrent très étroitement le cortège, mais là c'est le comble: le boulevard est carrément bloqué, nous empêchant de nous approcher des murs de la prison, à 300m. Plusieurs compagnies encore, camions, grilles et surtout canon à eau!



Très vite des feux de bengale partent en rafales horizontales sur les keufs, un beau fumigène vient se bloquer juste sous la roue avant gauche du camion-canon à eau, noyant longuement le tout dans une magnifique fumée orange sombre... clameurs du côté des manifestants, flottement de l'autre... les lumières supérieures du canon s'allument, les tourelles pivotent...

on dirait qu'ils vont charger, sur le côté des journalistes sont prêts pour les photos, ils se prennent quelques pétards et déguerpissent, puis rien. C'est sûr que tout ça s'est entendu depuis la prison. Nouvelles clameurs, poings levés, le cortège s'ébranle à nouveau, jusqu'à la place denfert Rochereau.



Là nous restons une petite heure de plus, il est environ 18 heures. La place est rigoureusement encerclée. Au loin, sur tous les boulevard et avenues qui arrivent sur la place, on voit encore s'amasser des cars de flics, des voitures de patrouilles, des gyrophares qui tournent à perte de vue. Il fait très froid. L'ambiance reste bonne, même si tout le monde est un peu parano, vue la flicaille en civil sur la place aussi. Encore un peu de son, on s'attarde pour discuter... Le semi-remorque remballe et se demande comment il va faire pour sortir de là. Les flics le laissent passer du côté av. du G. Leclerc. Il y a bien sûr eu des interpellations sur la fin, des ciblées (des membres du comité de soutien, direct) et d'autres au hasard. Nous parvenons à prendre le métro. Des altercations ont eu lieu dans la station de RER.

voir aussi

et enfin:



ou encore:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la grève   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la grève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dijon : Grève spontanée sur le réseau Divia
» grève 7$$ ou pas
» Grève hypermarchés
» Des nouvelles de la grève
» Grève du lait.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la fabrique à brac :: L'atelier :: Reportage du quotidien-
Sauter vers: